Renault dévoile sa raison d’être

Jean-Dominique Senard, Renault

Le groupe Renault a publié sa raison d’être. « Nous faisons battre le cœur de l’innovation pour que la mobilité nous rapproche les uns des autres » est la phrase présentée le 23 avril par Jean-Dominique Senard, Président du conseil d’administration de Renault.

Mettre en évidence la mission de Renault pour ses 170 000 salariés

Cette phrase s’adresse aux 170 000 salariés du groupe afin de mettre en évidence la mission de Renault au service de ses clients et de toutes ses parties prenantes. La référence à faire « battre le cœur de l’innovation » est là pour témoigner de la dimension profondément humaine et généreuse du groupe ainsi que de sa créativité et sa qualité technique, explique Renault.

La technologie doit toutefois être au service de l’humain. « Chez Renault, la technologie et l’innovation sont toujours au service de l’humain, et jamais le contraire » souligne Jean-Dominique Senard. « Le but ultime est de nous rapprocher les uns des autres » établit-il. Au bout du compte, on peut considérer que Renault a marié sa culture d’ingénieur avec son évolution vers les services puisque le constructeur ne parle pas d’automobile mais de mobilité. Il ne vend pas de voitures qui répondent à un besoin ou à un rêve mais de la mobilité. La raison d’être a été coconstruite avec l’ensemble des salariés et en concertation avec ses parties prenantes. Elle a été validée par le conseil d’administration. Elle exprime l’ambition et le sens du projet collectif du groupe en France et dans le monde.

L’alignement de la stratégie avec la raison d’être conduit à la performance

La dynamique de Renault va dépendre de l’alignement entre ses valeurs, sa gouvernance, sa stratégie et sa raison d’être, affirme le dirigeant. Cet alignement réussi doit mener à la performance. « Cet alignement produit de la substance et du sens. Le sens est le terreau de la confiance, de la fierté d’appartenance, de la motivation, de l’engagement des parties prenantes et donc de la performance » pense-t-il.

Afin de concevoir la raison d’être du groupe Renault, des groupes de travail ont analysé des centaines d’entretiens avec des employés appartenant à une très grande diversité de métiers et de pays, dans les entités opérationnelles et à la direction générale. Une étude sur la culture de l’entreprise a été menée. Ce travail a été complété par des discussions avec des parties prenantes externes comme les partenaires, les investisseurs et les ONG.

Un comité de la raison d’être va être créé

Renault va créer un comité de la Raison d’Être avant la fin de 2021. Ce comité sera constitué de personnalités internationales appartenant à une grande diversité d’horizons et de champs de compétence. Il éclairera le conseil d’administration sur la stratégie du groupe par ses analyses et ses recommandations.





Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *