Waymo lève 2,25 milliards de dollars pour le véhicule autonome

La filiale véhicules autonomes d’Alphabet (Google) a levée 2,25 milliards de dollars, principalement auprès du fonds Silver Lake. L’argent financera de nouveaux recrutements et investissements technologiques.

La filiale du géant américain Alphabet, maison-mère de Google, va pouvoir investir plus massivement dans le développement de ses technologies de conduite autonome. Waymo a en effet levé 2,25 milliards de dollars à l’occasion de sa première levée de fonds.

Parmi ces investisseurs, Silver Lake, Canada Pension Plan Investment Board et Mubadala Investment Company. De nouveaux actionnaires ont participé à l’opération, dont Magna International, Andreessen Horowitz, AutoNation, et Alphabet elle-même.

32 millions de kilomètres parcourus sur routes ouvertes

« Waymo est le leader incontesté de la technologie de conduite autonome, est la seule entreprise de véhicules autonomes à disposer d’un service au public d’autopartage et a réussir à étendre son expérience de conduite sans conducteur » commente le co-DG de Silver Lake, Egon Durban.

Le patron de Waymo, John Krafcik, souligne par ailleurs que l’entreprise a franchi plusieurs étapes opérationnelles et techniques majeures, saluées donc par cette levée de fonds. Sa technologie Waymo Driver affiche plus de 32 millions de kilomètres sur les routes publiques de plus de 25 villes, et plus de 16 milliards de kilomètres en simulation.

Son usine de Detroit, « la première usine au monde dédiée à la production en série de véhicules autonomes de niveau 4 », a en outre livré les premiers véhicules intégrés à du matériel de cinquième génération.

Côté service, la firme dispose donc d’une première offre : Waymo One. Le service d’autopartage destiné au grand public opère aujourd’hui exclusivement aux Etats-Unis, dans l’Arizona. La société revendique des milliers de courses réalisées sans chauffeur.

Toutefois, la filiale d’Alphabet vise également d’autres cas d’usage, notamment dans la livraison de marchandise. « Le Waymo Driver est désormais déployé sur diverses plates-formes de véhicules et applications commerciales, dont Waymo Via, qui se concentre sur toutes les formes de livraison de marchandises » cite John Krafcik.

Exclusif intelligence artificielle

Le géant Bosch clarifie pour ses équipes l’usage éthique de l’IA

L’industriel allemand Bosch souhaite que ses clients aient confiance dans les intelligences artificielles embarquées dans ses produits. C’est l’objectif de Volkmar Denner, DG de Bosch. L’entreprise travaille pour l’automobile, la gestion énergétiques des bâtiments, l’optimisation des usines, l’électroménager, le jardinage et le bricolage pour les particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !