Trois startups testées par les hôtels Marriott

Les tests débuteront fin septembre pour deux mois en Europe

Face au succès de Airbnb et des autres loueurs d’hébergement entre particuliers, les hôteliers traditionnels doivent réagir. Les hôtels Marriott pour leur part ont lancé un concours de startups. Ils ont retenu trois jeunes pousses à l’occasion de l’édition 2017 de leur programme d’accélération européen, TestBED. Les innovations concernent le domaine des chatbot, de la traduction automatique et du contrôle des consommations.

Intelligence artificielle sur Messenger de Facebook

Les start-ups sélectionnées sont HiJiffy, Mymanu et Optishower.  HiJiffy est basée au Portugal. La startup a créé un chatbot animé par une intelligence artificielle, conçu pour le secteur hôtelier. Grâce aux chatbots, les hôtels Marriott souhaitent offrir des services à ses clients en utilisant Messenger de Facebook partout et à tout moment.

Mymanu, pour sa part, est une startup britannique qui propose « Click. » Ce sont des écouteurs sans fil qui assurent une traduction vocale en direct en 37 langues. « Click » doit servir à communiquer avec les clients dans leur langue maternelle et faire en sorte que leurs échanges avec les employées de Marriott soient plus clairs et naturels.

Enfin, Optishower est basée au Portugal. Elle a développé des compteurs intelligents pour mesurer la consommation d’eau et d’électricité et fournir une analyse aux employés et aux clients. Les hôtels Marriott pourraient utiliser « Optishower » afin de réduire les gaspillages et de réduire les coûts. L’idée serait de mettre les clients en responsabilité de leur propre consommation et de les récompenser s’ils se montrent économes durant leur séjour.

Testés durant deux mois dans un hôtel Marriott

Ces trois startups testeront leurs produits dans l’un des hôtels Marriott Hotels en Europe durant 9 semaines à partir de la fin septembre. Cette année, 150 start-ups originaires de 24 pays avaient présenté leurs solutions et technologies les plus innovantes. 8 start-ups ont d’abord été présélectionnées et invitées à Londres les 22 et 23 août afin de présenter leurs solutions devant un jury.

Parmi les 150 startups candidates, les applications « voyage » et les services de conciergerie continuent d’être l’objet principal des startups dans le secteur des technologies du voyage, représentant plus de 33% des candidatures pour le programme 2017.

La plupart des applications « voyage » visent à capitaliser sur la tendance croissante des « voyages-découvertes », offrant diverses solutions aux voyageurs pour découvrir et partager leurs expériences. Le partage est un thème récurrent, avec plus de la moitié des applications « voyage » basées sur les réseaux sociaux et la capacité de permettre aux voyageurs de partager leurs découvertes avec d’autres personnes.

Le mobile pour un tiers des solutions 

Le mobile est le point de contact pour un tiers des startups, en particulier celles offrant des services de conciergerie, dont les deux tiers étaient d’abord ou seulement des solutions mobiles. Plusieurs startups proposant déjà des solutions de réservation en ligne ou des solution mobiles clés, ont cherché à étendre leur offre au séjour client avec un service complet, assurant diverses expériences depuis la réservation jusqu’au départ.

L’IoT (l’internet des objets) et la technologie portable apparaissent dans environ 20% des produits proposés, ce qui suggère une tendance croissante vers les technologies pouvant être utilisées « en déplacement ». L’année dernière, l’IoT et les technologies portables représentaient seulement 3% des propositions.

L’adoption, la mise en place et l’usage de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatisé (Machine Learning) sont encore peu répandus.

Reconnaître le client et transformer les meubles en interface

Lors du programme, cinq startups n’auront pas été retenues par le jury final. Leur inventivité mérite cependant d’être saluée. Il s’agit de Reward Technology, une startup britannique qui a développé une plate-forme d’engagement pour une communication et des services personnalisés.

La plateforme détecte la carte à puce, la carte de fidélité ou la clé de chambre du client. Autre cas, Umbo, une startup américaine, transforme les surfaces en interfaces interactives en projetant des informations et en utilisant la reconnaissance de gestes pour naviguer. Umbo pourrait être installé dans les chambres d’hôtel, les salles de réunion ou les espaces publics afin de permettre aux internautes d’interagir avec le contenu projeté sur les surfaces.

My Brain Technologies, une start-up française, a créé « Melomind, » un casque d’entraînement cérébral qui utilise la neuroscience pour lutter contre le stress et l’anxiété et aide à se détendre. « Melomind » offrirait aux hôtes une séance de soulagement du stress unique ou un programme de coaching personnalisé évolutif au fur et à mesure des séjours.

Mesurer l’efficacité en communication des employés

New’ee, autre start-up française, a développé un outil sans fil qui transforme les meubles en haut-parleurs, permettant d’écouter de la musique sans haut-parleur. New’ee pourrait être utilisé dans les chambres d’hôtel ou les espaces publics afin d’assurer une diffusion plus efficace et ciblée du son.

Quant à Phaceology, il s’agit d’une start-up américaine qui a développé une plate-forme analysant  les réponses émotionnelles en temps réel, afin d’améliorer la performance des employés et l’expérience client. Elle mesure la performance en communication des employés afin de l’améliorer.

Pour plus d’informations sur le programme TestBED, visitez www.marriotttestbed. Les Hôtels Marriott disposent de 500 hôtels et ensembles hôteliers, dans 59 pays.

Un groupe de 6000 hôtels

Le groupe Mariott International comprend un portefeuille de 6 100 hôtels, répartis sur 30 marques dans 124 pays. Marriott gère, franchise des hôtels et fournit des licences aux complexes hôteliers de vacances privés.

Un hôtel Marriott dédié aux tests auprès des clients en Caroline du Nord

Le programme TestBed des hôtels Marriott recherche des startups pour innover et penser l’expérience clients de façon créative dans les domaines de l’expérience en chambre, transformer l’expérience client de façon générale, que ce soit dans et en dehors de l’hôtel ou aider les clients à s’épanouir et à trouver l’inspiration.

En 2016,  les hôtels Marriot ont lancé leur premier hôtel « live beta » en Caroline du Nord, il s’agit d’un incubateur et d’un terrain d’essai pour les nouveaux concepts et lestechnologies et obtenir les commentaires des clients en temps réel. En 2016, l’un des vainqueurs de TestBed était Dazzle un assistant personnel à activation vocale en chambre.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *