Vente de 12 milliards de mots de passe volés : deux suspects arrêtés

Un suspect a été arrêté aux Pays Bas

La police néerlandaise annonce détenir un suspect dans le cadre d’une enquête sur des mots de passe volés. Elle a arrêté un résident de 22 ans le mercredi 15 janvier, soupçonné de proposer environ 12 milliards de noms de connexion et de mots de passe volés. 

Cette arrestation est le résultat de la collaboration entre la National Crime Agency (Royaume-Uni), le FBI américain, le Bundeskriminalamt (Office fédéral de la police criminelle en Allemagne) et la police néerlandaise.

La police néerlandaise a été informée par la National Crime Agency britannique. Sur cette base, l’équipe de cybercriminalité de la police a ouvert une enquête. Un suspect d’Arnhem, âgé de 22 ans, a été arrêté et deux maisons à Arnhem ont été perquisitionnées. Du matériel professionnel a été retrouvé au domicile du suspect. Il a servi à proposer des services via le site web « We leak info». 

Dans le cadre de l’enquête internationale de la National Crime Agency, un autre homme de 22 ans originaire d’Irlande du Nord a également été arrêté. Le site Internet « We leak info » a été supprimé par le FBI. L’enquête internationale n’est pas encore terminée. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !