Usage des assistants vocaux : majoritairement à domicile ou en voiture

L’usage de la voix comme interface de communication avec les dispositifs techniques qui nous entourent monte doucement en puissance. Une étude menée par La Poste estime que 20 millions de Français utilisent des assistants vocaux. C’est principalement le smartphone qui est employé pour accéder à un assistant vocal. Les enceintes connectées pour leur part représenteraient 3,2 millions de personnes.

Un usage d’un assistant vocal dans les transports en commun dans 6%

Dans le détail, pour s’adresser à un assistant vocal, les Français utilisent un smartphone (76%), une enceinte connectée (23%), un ordinateur (22%), une tablette (16%) ou encore une TV, un GPS ou une montre connectée (7%). Cet usage a lieu majoritairement à domicile (84%). Les usages extérieurs, et en particulier dans les lieux publics, sont assez peu répandus. En effet, 38% des interrogés utilisent un assistant vocal en voiture, 18% dans la rue et 6% dans les transports en commun.

L’âge moyen des utilisateurs est de 44 ans car la technologie séduit toutes les générations. Les utilisateurs privilégient la recherche d’informations, l’écoute de musique et les fonctions téléphoniques (appel, SMS) ou pour regarder la TV, mettre le réveil ou le minuteur. Seulement 7% des utilisateurs s’en servent pour réaliser des achats et il s’agit majoritairement d’hommes. L’usage au moins 1 fois par jour d’un assistant vocal ne concerne que 36% des personnes interrogées. Enfin, 55% des Français ont des craintes lorsqu’ils utilisent les assistants vocaux notamment concernant la gestion de leurs données personnelles (32%).

Effectuer deux tâches à la fois

« La voix permet de proposer de nouvelles fonctionnalités. Par exemple, pour un peintre qui doit téléphoner ou passer une commande pendant son travail, la voix lui permet de gagner de précieuses minutes. Cet outil devient un allié essentiel de notre quotidien, personnel comme professionnel » pense Nathalie D’Isanto, directrice du courrier publicitaire pour La Poste, branche Services-Courrier-Colis.

L’étude a été réalisée par le pôle Enquêtes d’Isoskèle, agence de data marketing de La Poste, auprès d’un échantillon de 2500 Français âgés de 18 ans ou plus, du vendredi 2 au mercredi 7 avril 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !