« Seulement 3% des entreprises ont mis en place des systèmes d’intelligence artificielle »

Yann Bonnet, membre du conseil d'experts sur l'intelligence artificielle

L’usage de l’intelligence artificielle n’en est qu’à ses premiers pas dans les entreprises en Europe. C’est que présente Yann Bonnet, représentant de la France au sein d’un conseil d’experts, réunissant 52 personnes, sur l’intelligence artificielle auprès de la Commission Européenne. Il a pris la parole à l’occasion de la 3ème édition du Forum de l’intelligence artificielle, organisé à Paris, mi-novembre.

Les trois quarts des entreprises ne sont pas entrées dans la course

 « Les trois quarts des entreprises en Europe ne sont pas encore entrées dans la course de la transformation par l’intelligence artificielle de certains de leurs processus » rappelle-t-il. « Il y a un peu moins de un quart des entreprises qui commencent à tester. Et il y a seulement 2% à 3% des entreprises qui ont mis en place des systèmes » résume-t-il.

Dans la course à l’intelligence artificielle, il veut rassurer les Européens. « On entend une petite musique qui dit que face aux investissements massifs de la Chine et des Américains, la course serait perdue d’avance » dit-il. Il reconnaît que les géants du numérique sont très en avance sur la partie « B to C », c’est-à-dire liée aux relations avec les consommateurs.

Les deux tiers de la valeur sont dans le « B to B »

Il pointe cependant que les deux tiers de la valeur se situent dans la partie « B to B », dans les échanges entre les entreprises. « Cela montre que l’on peut encore avoir de l’espoir. Nos grands acteurs en Europe ne prendront pas toutes les parts du B to B, mais le jeu n’est pas complètement plié » affirme-t-il.  Il préconise « une logique d’écosystème et un partage des données comme dans le cas du Health Data Hub ».

Yann Bonnet est directeur de cabinet de l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) et ancien secrétaire général du conseil national du numérique de 2015 à 2018. En 2017, il a accompagné Cédric Villani dans la mission sur l’intelligence artificielle demandée par le Premier Ministre.

Une réaction sur “« Seulement 3% des entreprises ont mis en place des systèmes d’intelligence artificielle »” :

  1. AvatarDANIEL MOULIERES

    Chaque mois à Toulouse, à partir de Février, nous créons des hackathons sur l’intelligence artificielle sur différentes thématiques.L’artisanat, l’hôpital, l’événementiel, les syndics…
    Le co-design est la meilleure méthode pour les utilisateurs, les TPE, les PME, … de comprendre ce qu’est l’IA dans leur environnement. Il s’agit de mener une réflexion sur les micro-tâches de l’entreprise qui sont chronophages, récurrentes, non productives, … et qui pourraient être automatisées par de l’intelligence artificielle. Il est important que nous ayons la participation des différents utilisateurs pour connaître leurs besoins, pour arriver le plus loin possible dans une journée, à un produit fini. L’expérimentation, est la meilleure manière pour comprendre un sujet. Participez en cherchant sur Meetup, le groupe « Intelligence artificielle Google Toulouse »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !