Peugeot fait du télétravail la nouvelle norme

Le système informatique a enregistré 38 000 connexions simultanées en avril

En ayant pu tester le télétravail à grande échelle à l’occasion du confinement, le groupe PSA (Peugeot Société Anonyme) annonce qu’il fait du télétravail la référence pour les activités non liées directement à la production d’automobiles.

La concrétisation de ce projet clé de transformation des modes de travail sera menée en co-construction avec les syndicats, s’engage personnellement Xavier Chéreau, directeur des ressources humaines et de la transformation du groupe PSA. Le responsable travaillera avec les partenaires sociaux dans le prolongement de l’accord « Motivation et Bien-être au Travail » signé en début d’année 2020 chez PSA.

La nouvelle règle s’applique dès à présent

Le principe du télétravail comme référence s’applique dès à présent dans le cadre du redémarrage progressif de ses activités tertiaires, commerciales et R&D, en association avec des mesures d’accompagnement de l’activité partielle.

Une présence sur site de 1 journée à 1 journée et demie par semaine, en moyenne

En complément du travail à distance, PSA entend maintenir la présence physique de ses salariés, dans des espaces collaboratifs. Cela se traduira par une présence sur site d’une journée à une journée et demie par semaine, en moyenne. Il s’agit de « renforcer les interactions à valeur ajoutée et la recherche d’énergie collective ».

Dès lors, le 11 mai, la priorité est donnée à la protection des salariés avec le maintien du travail à distance en référence, et la possibilité de se rendre en nombre limité sur les sites du groupe dans le respect du protocole de mesures sanitaires.

Analyse des retours d’expérience de mai à juin

De mai à juin, PSA analysera avec les partenaires sociaux les enseignements et les leviers d’efficience du télétravail à partir des retours d’expériences des derniers mois. Il s’agit de prendre en compte les spécificités des métiers. PSA identifiera les besoins de venue sur site et les nouveaux usages associés. Le groupe travaillera à renforcer la complémentarité de l’expérience collective sur site et de l’expérience digitale et à distance.

A l’été 2020, de nouveaux espaces de travail sur les sites pilotes de Poissy, Vélizy, Carrières et Sochaux

PSA travaillera à la définition des nouveaux espaces avec des lieux de rencontre et de création. Les besoins en outils complémentaires pour le travail à distance seront identifiés ainsi que les règles d’usage. A l’été 2020, PSA mettra en œuvre les nouveaux modes de travail et l’aménagement de nouveaux espaces sur les sites pilotes de Poissy, Vélizy, Carrières et Sochaux.

PSA s’est adapté au début de la crise due au Coronavirus en doublant ses capacités informatiques en mars 2020 afin de développer le travail à distance. Cela a permis à 38 000 utilisateurs de se connecter simultanément au système d’information mondial du groupe en avril 2020 contre 18 000 en moyenne les mois précédents.

« Cela a permis au management d’assurer la continuité du pilotage de l’entreprise » assure PSA. En 2019, ce sont près de 18 000 salariés qui avait adopté régulièrement ou ponctuellement le télétravail contre 2 500 en 2016. Cela correspond à 3 millions d’heures télé-travaillées et près de 500 000 trajets évités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !