Les salariés partagés face aux bénéfices pour eux de l’IA en entreprise

L’usage de l’intelligence artificielle (IA) en entreprise séduit une part grandissante des salariés français. Dans le même temps, des inquiétudes au moins aussi fortes demeurent quant à l’impact de l’IA sur la pérennité des emplois. C’est ce que montre l’étude menée par le Think Tank « Impact AI » avec l’aide de l’institut de sondage Ifop.

IA synonyme de bien être au travail pour plus de 1 salarié sur 3

Dans le cadre de leur activité professionnelle, 40% des Français pensent que l’IA est bénéfique pour le bien être au travail (4 points de plus qu’en 2019). Ils sont même 42% à considérer un impact positif sur l’évolution des compétences (3 points de plus). Et 44% des Français estiment que l’IA a des conséquences plutôt positives sur les performances au travail (3 points de plus).

L’impact sur le business, pour sa part, est clairement perçu comme bénéfique, puisque 60% des salariés estiment que les entreprises qui ont recours à l’IA amélioreront leurs performances financières. Côté inquiétudes, en revanche, les Français sont 42% à penser que l’IA aura des conséquences plutôt négatives sur la pérennité de leur emploi. Cette perception pessimiste est toutefois en recul, de 11 points par rapport à 2018.

La quasi totalité des Français a entendu parler de l’IA


Plus globalement, l’IA apparaît comme connue du grand public puisque 91% des Français en ont déjà entendu parler. La moitié des Français déclare même savoir de quoi il s’agit précisément. Ils sont 27% d’entre eux à déclarer avoir recours à des produits ou services à base d’IA dans leur vie personnelle. Dans le cadre de la vie professionnelle, ce chiffre tombe à 16%.

Plus des deux tiers des Français se disent mal informés sur les possibilités de l’IA. La méfiance vis-à-vis de l’IA est nette pour 1 Français sur 4 (24%), qui craint le risque d’une utilisation malveillante de la technologie et 1 Français sur 5 (20%) y voit un risque en termes de protection des données et de perte de savoir-faire pour l’homme. Au bout du compte, les deux tiers des Français (64%) font cependant confiance à l’IA.

Une association regroupant de nombreuses sociétés de technologie

Le sondage a été réalisé par Impact AI. Cette association regroupe notamment Microsoft, Capgemini, Deloitte, Orange et Thalès. L’enquête a été menée du 25 au 30 novembre 2020 auprès de 1524 personnes. L’échantillon principal de 1017 personnes, âgées de 18 ans et plus, est représentatif de la population française. Un second échantillon est constitué de 507 salariés représentatifs de la population française salariée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !