Les grand diffuseurs de vidéos lèvent le pied sur la bande passante

Côté télécoms, la situation actuelle ne soulève pas d’inquiétude en ce qui concerne la bande passante disponible pour un usage massif pour le télétravail et la télé-éducation. C’est le message que fait passer le gouvernement.

Chez les fournisseurs de contenus vidéo, plusieurs acteurs, dont les poids lourds Netflix, Youtube et Amazon Prime se sont engagés à mettre en place des mesures techniques pour réduire l’utilisation globale de la bande passante d’au moins 25% pendant une période de 30 jours, sans remettre en cause l’accès à l’ensemble des programmes et contenus proposés. Cela passe par la suspension de la diffusion en HD. Pour sa part, Disney a annoncé le report de 15 jours du lancement de son service Disney+ en France, soit le 7 avril prochain pour que cette nouvelle plateforme vidéo ne perturbe par le fonctionnement des réseaux.

« Lorsque vous souhaitez regarder la télévision en direct, privilégiez la réception par la TNT et par satellite ou, à défaut, l’accès par la box de votre opérateur » précise Franck Riester, ministre de la Culture.  « Pour les services de vidéo à la demande ou la télévision de rattrapage, privilégiez aussi  la box de votre opérateur plutôt que d’y accéder directement sur internet  [NDLR : mode OTT Over The Top] » ajoute-t-il.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !