Le web3 libère massivement les possibilités de services autour de l’automobile

Hyundai dans le métavers de Zepeto

Le web3 et ses mondes virtuels élargissent soudain l’éventail des services qui peuvent accompagner l’usage d’une automobile et des services de mobilité. C’est la conviction de Ghislain Trabichet, cofondateur de Odopass, une application qui assiste les automobilistes depuis leur achat jusqu’à la revente de leur véhicule et dont les services s’apprêtent à basculer dans le web3.  

Des showrooms et des expériences d’achat dans le métavers

Les dispositifs et les pratiques vont évoluer. L’expérience d’achat et de vente va évoluer. Le métavers apportera des showroom et des magasins virtuels pour les constructeurs et les concessionnaires offrant la possibilité de « gamifier », d’hyper-personnaliser et de contextualiser les points de contact avec le client et l’expérience de vente. Les clients disposeront également de configurateurs automobiles en réalité augmentée (AR) ou réalité virtuelle (VR) auprès des garagistes.

Côté paiements, la dématérialisation bat son plein. Le responsable cite le e-wallet qui sera employé pour les micro-paiements de services tels que les parkings, les péages ou les recharges électriques de son véhicule. Dans le même registre des paiements, le smart wallet servira à acheter sa voiture ou des services avec des crypto-monnaies.

Un passeport numérique pour chaque véhicule sous forme de NFT

Par ailleurs, chaque auto se verra dotée d’un passeport numérique grâce au NFT (Non Fungible Token), un objet numérique unique protégé par une blockchain. Ce passeport intégrera toutes les informations du véhicule grâce à la mise en place d’un dossier d’entretien numérique inviolable de la voiture, sécurisé et transparent pour tous les acteurs de la chaine, qu’il s’agisse des propriétaires, des constructeurs, des centres auto, des assureurs, etc.

Le web3 aidera également à la traçabilité des pièces du véhicule. Il permettra d’authentifier les opérations menées sur le véhicule, de lutter contre la fraude au compteur kilométrique et contre la fraude sur les pièces détachées. Enfin, Ghislain Trabichet annonce la personnalisation des services, à l’instar de l’assurance auto aux kilomètres qui récompense les automobilistes ayant une conduite responsable.

Un quart de la population dans le métavers dans 4 ans



Un utilisateur propriétaire de ses données

« La maturité technologique permet d’envisager une troisième génération d’internet, le web3, où chaque utilisateur sera propriétaire de ses données, et libre de les partager sans jamais en perdre le contrôle » estime Ghislain Trabichet. « Tous les secteurs vont s’en trouver bouleversés, à commencer par l’automobile, qui verra l’émergence d’une nouvelle génération de solutions au service des propriétaires auto avec la certification, la traçabilité de l’origine des matériaux, la transparence, les historiques, la rémunération et le paiement. Les possibilités seront presque infinies » poursuit-il.

Prochainement, les utilisateurs d’Odopass auront la pleine propriété des données de leur véhicule. Ils pourront partager ces données à leur assureur via l’application. En échange, ils recevront des tokens – une forme de monnaie virtuelle – qu’ils pourront utiliser pour effectuer des achats, tels que l’accès aux services payants d’Odopass ou à des services tiers du type bon d’achat d’essence ou coupon de réduction en centre de réparation auto, etc. Les assureurs pourront de leur côté innover dans leur contrat ou leur service en accédant à ces données, termine-t-il.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *