Le PSG rejoint une blockchain de collection de cartes de footballeurs

La traditionnelle collection de cartes de joueurs de football popularisée par Panini change de visage grâce au numérique et à la blockchain. C’est le pari de la startup française Sorare. C’est aussi l’occasion de voir les usages de la technologie blockchain réputée complexe se développer dans le grand public de manière transparente pour l’utilisateur.

Droit d’usage de l’image des joueurs du PSG

La startup Sorare progresse puisqu’elle vient de décrocher les droits d’usage de l’image des footballeurs du prestigieux club du PSG (Paris Saint Germain) le 29 septembre. Le PSG est rémunéré par un pourcentage sur les sommes générées sur la plateforme de Sorare. Le PSG retrouve l’Olympique de Marseille qui est présent chez Sorare depuis juillet 2020. Les autres clubs déjà intégrés sont l’Olympique Lyonnais, Lille, Saint-Etienne, l’Atlético de Madrid, le FC Porto, Benfica, l’AS Roma, la Juventus Turin et la ligue nord-américaine. 

Le jeu de Sorare propose des cartes numériques de footballeurs à collectionner. Les particuliers peuvent faire participer leurs joueurs à des compétitions en ligne et gagner à partir des performances des joueurs dans la vraie vie. Les gains sont disponibles en crypto-monnaie Ether et également récupérables sous forme d’argent classique. La plateforme gère les cartes numériques des footballeurs via la blockchain de technologie Ethereum.

Certification de l’unicité de chaque carte numérique de footballeur

La blockchain sert à certifier l’unicité de chaque carte de joueur, qui devient un actif numérique qui peut s’échanger, se vendre ou participer à des jeux en ligne. Les cartes numériques de footballeurs sont émises en nombre limité, ce qui entretient leur rareté sur le réseau. Par exemple, pour la saison 2020-21, trois niveaux de rareté existent pour chaque carte : unique, super rare (10 exemplaires) et rare (100 exemplaires).

Le particulier crée un porte monnaie en Ether afin de participer au jeu. Il possède une clé privée Ethereum. Pour un portefeuille de crypto-monnaie facile à utiliser, Sorare recommande d’utiliser Portis ou Coinbase Wallet pour une option mobile ou Metamask pour un portefeuille de navigateur Web. La startup  propose d’acheter de l’Ether ici , puis l’envoyer dans son portefeuille. Sorare a récolté 3,5 millions d’euros de financement en juillet 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !