L’agilité à l’échelle accroît les performances des 6000 informaticiens de Société Générale GBIS

Adopter les méthodes agiles à grande échelle est un défi pour les DSI. Les bénéfices sont au rendez-vous, souligne Nathalie Scotto, Responsable de la transformation pour la banque de grande clientèle et des solutions pour les investisseurs de Société Générale (SG GBIS Société Générale Global Business & Investor Solutions).

Objectif de délivrer 100% des fonctionnalités en moins de 2 semaines en 2023

Les progrès concernent le time-to-market, la qualité et la satisfaction des équipes, résume Philippe Morère, Global CIO and Deputy COO de SG GBIS. « L’Agilité est une démarche d’amélioration continue avec la revue d’objectifs Agile dans nos indicateurs de performance. Nous visons un meilleur time-to-market pour nos clients avec 100 % de leurs demandes livrées en moins de deux semaines en production en 2023 [NDLR : contre 70% actuellement]  » annonce-t-il. Il a pris la parole à l’occasion d’une #Techstory sur Linkedin.

La DSI de Société Générale Global Banking and Investor Solutions emploie 6000 personnes dans le monde

SG GBIS est une entité de Société Générale qui rassemble les activités de gestion d’actifs, de banque de financement et d’investissement (SG CIB Société Générale Corporate & Investment Banking) et de banque privée. Les offres sont destinées aux grandes entreprises, aux institutionnels et aux investisseurs, ainsi qu’aux sociétés de gestion et aux clients de banque privée. La DSI de Société Générale Global Banking and Investor Solutions emploie 6000 personnes dans le monde. Ces équipes font partie des 25 000 informaticiens du groupe Société Générale.

Chez SG GBIS, parmi les principaux bénéfices du modèle agile à grande échelle, on obtient une meilleure qualité de production, avec une réduction de -20 % des incidents majeurs ;  la livraison des applicatifs est plus rapide, avec des fonctionnalités livrées en moins de 2 semaines pour 70% des applications ;  une autonomie et une responsabilisation accrues des collaborateurs, ce qui se traduit par une satisfaction supérieure à 90% des clients et des collaborateurs, liste Nathalie Scotto. Le programme Agilité à l’échelle chez SG GBIS touche 6 000 informaticiens et 500 Product Owners côté métiers. Les équipes sont organisées en « tribus » pluridisciplinaires d’une centaine de personnes chacune. Au moment où ce programme se termine, 90 % d’entre elles seront passées à l’Agilité à l’échelle tant pour les projets que pour la production. 

La méthode agile à l’échelle a été adaptée au contexte de Société Générale

Comme c’est souvent le cas, l’approche Agile à grande échelle a été adaptée à leur idée par les équipes de la banque. La mise en œuvre concrète de l’agilité utilise un mélange du cadre Agile SAFE et du modèle créé par la société Spotify, le tout a été adapté à la taille, au contexte et à la culture de SG GBIS. La nouvelle organisation est composée de tribus, de « feature teams » qui sont des équipe agiles de 7 à 9 personnes, de « chapters » qui sont des groupes de personnes de même compétence au sein d’une tribu, et de « leagues » qui sont en charge de la cohérence fonctionnelle ou technique à travers les tribus.

Le pilotage passe par un budget capacitaire, qui incite à la frugalité, à la responsabilisation partagée et donne une transparence totale sur les coûts

Les processus de pilotage ont été adaptés. Il y a un pilotage par les objectifs (OKR objective key results) de la stratégie métier jusqu’au développement ; une autonomie renforcée des tribus dans la priorisation de leur portefeuille ; un budget capacitaire, qui incite à la frugalité, à la responsabilisation partagée et donne une transparence totale sur les coûts ; un renforcement des partenariats entre l’informatique et les métiers, avec l’alignement des tribus sur les chaînes de valeur métier ; le pilotage commun et l’implication directe des opérationnels métiers en tant que Product Owners des « features teams ».

Côté métiers, on affiche également une satisfaction vis-à-vis de l’agilité qui amène une meilleure compréhension des enjeux business de la part des informaticiens. « Avec l’Agilité, nous avons constaté une plus forte interaction entre les équipes IT et métier et en particulier un alignement important sur les priorités du business et du client » indique Albert Loo, Responsable adjoint monde des ventes pour les activités de marché de Société Générale GBIS. « Ces dernières années, il y a eu des gains de productivité importants et une augmentation du ratio de développeurs dans les équipes. Ces équipes ont montré plus de réactivité, d’efficacité dans la prise de décisions et plus de compréhension de la stratégie des activités de marché » poursuit-il.

La méthode agile a été un apport majeur dans un domaine où l’expérience client est clé

Albert Loo souligne que ces progrès sont arrivés simultanément avec un mouvement similaire côté business, où il y a eu une réduction des niveaux de décision et des équipes plus proches de la production. « En augmentant le nombre de développeurs, l’IT s’est concentré sur une production de qualité. Au final, les équipes sont plus réduites mais plus efficaces » dit-il. Plus spécifiquement sur la plateforme SG Markets Exécution qui concerne les produits structurés, « la méthode agile a été un apport majeur pour nous permettre de conforter notre position de leader mondial, dans un domaine où l’expérience client est clef » illustre-t-il.

Société Générale est passé d’une relation complexe entre des clients et des spécialistes produits à une relation plus directe, digitale

Dans ce domaine, les concurrents qu’ils soient brokers ou de nouveaux entrants essayent aussi de passer par des plates-formes électroniques sophistiquées, et donc où l’optimisation digitale est structurante, souligne Albert Loo. « 2 000 clients ont réalisé 4 millions de cotations en direct via la plate-forme SG Markets, c’est une capacité de cotation multipliée par 10 dans un environnement de plus en plus concurrentiel » se réjouit-il. Pour Société Générale, le recours à la plateforme SG Markets et son développement en mode Agile ont permis de passer d’une relation complexe entre des clients et des spécialistes produits à une relation beaucoup plus directe, digitale, qui permet un accès direct à une multitude de capacités digitales. 

L’Agilité à l’échelle est un changement de culture majeur pour la direction informatique et pour les métiers de la banque, souligne Philippe Morère, Global CIO and Deputy COO de Société Générale Global Business & Investor Solutions. Les objectifs sont ainsi pilotés en commun entre l’informatique et le métier. Il y a une co-construction des nouveaux services, des échanges quotidiens, une optimisation continue des pratiques et une responsabilisation plus forte de tous les acteurs sur le produit livré. « You build it, You run it » résume-t-il.

Transformation du système d’information en micro services intégrés dans des APIs métiers

La stratégie digitale de SG GBIS est basée sur une plate-forme digitale SG Markets afin de proposer aux clients un parcours homogène et des services. Le système d’information est transformé vers une architecture de micro-services intégrés dans des APIs métiers. SG GBIS recourt à  une « Cloudification » massive afin d’accroître la performance et la flexibilité de son infrastructure tout en maîtrisant les coûts ;  La banque adopte un modèle opérationnel basé sur la culture DevOps et Agile.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *