Keolis, filiale des bus de la SNCF, effectue un essai de navette quasi autonome incluant la 5G

En matière de navettes autonomes, Keolis affiche désormais un palmarès de tests impressionnant sur 35 sites. La société, filiale des bus de la SNCF, lance jusqu’au 8 octobre 2020, un nouveau test à Stockholm en Suède, incluant une expérimentation de contrôle à distance  grâce à la 5G.

Vitesse de 18 km/heure sur 1,6 km

Sur ce test, les habitants et les visiteurs de l’île de Djurgården pourront circuler dans une navette  électrique, dont le contrôle à distance s’effectue en 5G. La navette est en service du lundi au vendredi, de 8h à 10h et de 14h à 16h. Elle dessert plusieurs lieux touristiques le long d’un trajet de 1,6 km. La navette dispose de 7 places et peut rouler à 18 km/h. Un opérateur sera présent à bord. A l’issue de cette expérimentation, des essais se poursuivront à Kista, au sein du siège d’Ericsson.

Keolis insiste sur le fait que ce projet constitue une nouvelle étape significative vers la mise en circulation de navettes pleinement autonomes grâce à l’apport de la 5G. Le transporteur considère que la 5G présente une latence très faible et une fiabilité élevée, et permet ainsi de contrôler le véhicule à distance et en temps réel. De plus, la 5G offre une efficacité et une sécurité accrues dans l’exploitation des véhicules autonomes dans les zones urbaines, grâce notamment à une optimisation des trajectoires, ajoute Keolis.

Un service sans opérateur à bord à Châteauroux

Keolis prépare actuellement la mise en service de la première navette autonome, c’est-à-dire sans opérateur à bord, au sein du Centre National de Tir Sportif (CNTS), situé près de Châteauroux. Ce service permettra aux visiteurs du centre et aux athlètes d’effectuer leurs déplacements du parking à l’accueil.  

Le groupe Keolis est détenu à 70% par la SNCF et à 30% par la Caisse de Dépôt et Placement du Québec (CDPQ). Le groupe compte 68 500 collaborateurs répartis dans 15 pays et a réalisé, en 2019, un chiffre d’affaires de 6,6 milliards d’euros. En 2019, 3,4 milliards de voyageurs ont utilisé un service de mobilité partagée délivré par Keolis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !