E-commerce : remontée des ventes de voyages et de tourisme

Présentation des chiffres du e-commerce, 20 septembre

Le e-commerce est en forte croissance en France au 2ème trimestre 2022. La croissance se trouve dans la remontée de la vente de services, et en particulier du tourisme, qu’il s’agisse de vacances ou de billets de train pour se déplacer dans l’hexagone. C’est ce que montre les chiffres présentés le 20 septembre par la Fevad lors du salon Paris Retail Week 2022 qui se tient à la Porte de Versailles.

L’achat de produits en e-commerce reflue

La vente de produits pour sa part est en recul par rapport à 2021, qui avait connu un pic de ventes en ligne. Au global, le chiffre d’affaires réalisé en ligne atteint 35,7 milliards d’euros d’avril à juin. C’est une augmentation de +10% par rapport au même trimestre de 2021. Le nombre d’achats a augmenté de +2,7%. « Cette augmentation du nombre de transactions confirme l’intérêt des utilisateurs pour le commerce en ligne » souligne la Fevad.

Les ventes de produits sont en recul de -17% au 2ème trimestre 2022

Les ventes de produits sont en recul de -17%. Les ventes de voyages et de tourisme sont en croissance de +68%. Le panier moyen est en progression et s’élève à 67 euros (+ 7,2 % sur un an). Les ventes de produits décélèrent après le boom observé pendant les confinements successifs dus à la Covid-19.

Ce reflux est qualifié de retour à la normale par la Fevad. Il entraîne une plus grande concurrence avec les commerces « physiques ». Le niveau des ventes de produits demeure toutefois plus élevé qu’avant la crise Covid. La croissance dans le domaine de la vente de produits atteint ainsi +33% par rapport à 2019. « Le e-commerce profite d’une réelle dynamique, structurelle et observable sur le long terme » affirme la Fevad.

Les sites leaders du e-commerce suivent la tendance générale

Par ailleurs, la Fevad collecte le chiffre d’affaires d’une centaine de sites e-commerce leaders dans leur secteur. Cet échantillon représente près de 25 % du marché. Les faits marquants pour les sites leaders confirment les tendances du marché.

Le recul des ventes concerne l’habillement, le meuble et la décoration, les produits techniques et la beauté

La diminution des ventes de produits s’y observe également, avec une baisse de -16,4 %. Toutes les catégories sont concernées, c’est-à-dire l’habillement, le meuble et la décoration, les produits techniques et la beauté après avoir connu de fortes progressions sur les deux dernières années. L’inflation, la crise énergétique, l’urgence climatique, ainsi que les changements de modes de consommation, comme le recours aux produits de seconde main, contribuent aussi à ces évolutions.

Au cours du trimestre, les enseignes magasins, qui l’an dernier à la même époque avaient vu leurs ventes en ligne dopées sous les effets du 3ème confinement, enregistrent un recul de -32% de leurs ventes. « Toutefois, les ventes e-commerce des enseignes physiques se situent désormais +36% au-dessus de celles d’avant la crise Covid, c’est à dire en 2019. Cela montre que la pandémie a véritablement accéléré la transformation numérique du commerce physique » analyse la Fevad.  Quant aux ventes réalisées pour le compte de tiers sur les places de marché sont en recul de -11% sur un an mais leur niveau reste supérieur au même trimestre de 2019 avec une augmentation de + 29 %.  



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *