Coronavirus : coup de pouce de l’Etat aux startups du numérique

Cédric O, secrétaire d’état au numérique, a reçu les représentants des entreprises du numérique. Il promet un accompagnement des startups de l’écosystème digital affectées par l’épidémie de Covid-19.

Le ministère des Finances a annoncé cette semaine des mesures économiques destinées à aider les entreprises françaises dont l’activité subit de plein fouet les conséquences de l’épidémie de Covid-19. Le secrétaire d’Etat au numérique, Cédric O, tient à souligner les dispositifs mobilisables par les startups du digital en difficulté.

Ces mesures ne sont pas spécifiques et sont à disposition de l’ensemble des secteurs économiques, dont les startups. Ces dernières peuvent bénéficier de délais pour le paiement de leurs impôts et de leurs cotisations.

Des remises d’impôts directs pour les situations d’urgence

L’Etat met également sur la table des « remises d’impôts directs », réservées toutefois aux « situations les plus difficiles » et sur la base d’un examen individuel des demandes. Bercy précise qu’il pourra intervenir auprès des banques pour négocier un rééchelonnement des crédits bancaires des entreprises.

Parmi les mesures d’aide définies par l’Etat, on trouve également le recours simplifié au chômage partiel, la mise à disposition de lignes de trésorerie par Bpifrance ou encore la médiation dans les conflits entre les clients et les fournisseurs.

Le 10 mars, Cédric O a présenté ces mesures aux représentants de la FrenchTech. Le secrétaire d’Etat valorise par ailleurs les actions prises par certaines de ces entreprises, comme Doctolib ou Klaxoon, qui mettent à disposition gratuitement leurs services.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !