Bolloré Transport & Logistics victime d’un rançongiciel en République démocratique du Congo

La société Bolloré Transport & Logistics déclare une intrusion informatique sur certains de ses serveurs en République démocratique du Congo (RDC). Le 14 mai 2020, l’entreprise a été la cible d’une cyberattaque de type rançongiciel sur une partie de ses serveurs. Elle en a averti officiellement le public le 19 mai. Un rançongiciel bloque les applications informatiques et les données d’une entreprise jusqu’au paiement d’une rançon aux hackers.

Bolloré Transport & Logistics RDC indique avoir immédiatement pris des mesures de protection spécifiques afin d’arrêter la propagation du rançongiciel. La société a fait appel à des experts externes en cybercriminalité qui épaulent ses équipes informatiques internes 24 heures sur 24.

Des investigations sont en cours afin d’évaluer la nature des informations qui auraient pu être rendues accessibles à des tiers. Bolloré s’engage à agir en toute transparence vis-à-vis de ses partenaires, clients et fournisseurs sur les résultats. Dans le même temps, Bolloré Transport & Logistics a déposé plainte en RDC et entend tout mettre en œuvre pour faire le plus rapidement possible toute la lumière sur cette intrusion informatique.

Bolloré Transport & Logistics est un acteur de la logistique en République Démocratique du Congo. L’entreprise emploie 800 personnels locaux à travers ses 25 agences déployées dans le pays. Elle assure le transport, le stockage, l’entreposage et la livraison des marchandises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !