Airbus supprime 15 000 postes dans le monde

Airbus ne s’attend pas à un retour à la normale du trafic aérien avant 2023, et au pire avant 2025. L’entreprise considère qu’elle doit prendre des mesures pour refléter ces perspectives de l’industrie après Covid-19.

L’effectif sera réduit d’environ 15 000 postes au niveau mondial au plus tard à l’été 2021. L’activité des avions commerciaux a chuté de près de 40%. Dans le détail, cela concerne 5000 postes en France, 5100 postes en Allemagne, 900 postes en Espagne, 1700 postes au Royaume-Uni et 1300 postes sur les autres sites mondiaux d’Airbus.

Airbus travaillera avec les partenaires sociaux pour limiter l’impact de ce plan en s’appuyant sur les mesures sociales disponibles, y compris les départs volontaires, la retraite anticipée et les régimes de chômage partiel de longue durée, le cas échéant. « Airbus fait face à la crise la plus grave que ce secteur ait jamais connue » déclare Guillaume Faury, PDG d’Airbus. 

« Les mesures que nous avons prises jusqu’à présent nous ont permis d’absorber le choc initial de cette pandémie mondiale. Maintenant, nous devons nous assurer que nous pouvons soutenir notre entreprise et sortir de la crise en tant que leader mondial de l’aérospatiale en bonne santé » explique-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !