Uber fournit les temps de trajet en région parisienne | La Revue du Digital

Uber fournit les temps de trajet en région parisienne

Uber affiche le temps de trajet sur une destination à la demande

A l’occasion du salon de la mobilité Autonomy, Uber annonce qu’il met à disposition les données sur les temps de trajet en région parisienne.

Plateforme ouverte à tous

Les données sont accessibles via une plateforme ouverte à tous, urbanistes, élus locaux, collectivités, acteurs publics et privés et grand public, afin qu’ils prennent des décisions informées pour leurs villes.

Les données ainsi proposées doivent permettre de mieux comprendre les besoins en transports des villes et comment mieux investir dans de nouvelles infrastructures. Le service gratuit et ouvert à tous s’intitule Uber Movement. Les données sont disponibles dès aujourd’hui sur le site en temps réel.

Uber Movement montre les temps de trajet par zone. Ces zones couvrent les délimitations habituellement utilisées par les urbanistes. Pour Paris et l’Ile-de-France, Uber a utilisé les IRIS et les communes. Les temps de trajet par zone sont issus des données de trajets que les chauffeurs et les passagers ont effectués  avec l’application Uber.

Temps de trajets à différentes périodes de l’année

Les courses réalisées avec l’application Uber ont lieu dans toute la région parisienne. En analysant le grand nombre de trajets sur une longue période, Uber estime le temps nécessaire pour se rendre d’un point à un autre. Les temps de trajet peuvent être comparés à différentes heures de la journée, de la semaine, sur plusieurs mois, sur toute l’année et à des périodes précises.

Peut également être pris en compte l’impact de grands évènements comme des concerts, des manifestations sportives comme l’Euro 2016 ou des fermetures de route.

Uber propose son aide pour répondre aux défis de transport et d’aménagements urbains, et “afin que l’on ait des villes qui prennent des décisions basées sur des données au bénéfice de l’environnement et de leurs habitants ” affirme Alexandre Droulers, directeur des projets de nouvelles mobilités pour l’Europe de l’Ouest chez Uber.

Enquêtes tous les dix ans auparavant

Jusqu’à présent, ce sont des enquêtes sur les déplacements des ménages en Ile-de-France qui sont menées afin de planifier les transports. “Toutefois, ces enquêtes sont conduites tous les 10 ans et coûtent très cher,” déclare Dany Nguyen-Luong, directeur du département mobilité et  transports de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la Région Ile-de-France. Il est intervenu à la demande d’Uber afin d’analyser le service Uber Movement.

Nous avons besoin de données de mobilité mises à jour plus régulièrement. C’est pourquoi les informations fournies par Uber Movement en Ile-de-France pourraient compléter nos enquêtes de déplacement, afin d’apporter des données récentes de temps de trajet, et un jour peut-être encore davantage de données de transport,” dit-il.

Les données proposées sont agrégées et anonymisées et ne peuvent pas être utilisées pour accéder à quelque information personnelle identifiable que ce soit. Uber promet de nouvelles fonctionnalités et de nouvelles données. “Nous continuerons à échanger avec les collectivités, les urbanistes et les citoyens pour continuer à améliorer Uber Movement et fournir des données pertinentes pour améliorer le quotidien des villes,” conclut Uber.

Uber Movement va-t-il permettre de calculer de combien de temps les trajets dans la capitale et autour d’elle ont évolué à la suite de la nouvelle politique de circulation mise en place par la maire de Paris, Anne Hidalgo ?

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *