Le gouvernement australien choisit la blockchain d’IBM

Le gouvernement australien signe un contrat de 740 millions de dollars américains sur 5 ans avec IBM afin de sécuriser ses informations grâce à la blockchain, et d’autres technologies telles que  le Cloud et l’intelligence artificielle, rapporte Bloomberg.

Cela concernera notamment les services fédéraux tels qe la défense, les affaires intérieures, les taxes et le contrôle des frontières. Cette bonne nouvelle pour IBM arrive alors que le 3 juillet, le consortium we.trade annonce avoir réalisé des tests de transactions multi clients en utilisant la plateforme blockchain d’IBM.

Plusieurs entreprises ont effectué des transactions via 5 banques. La plateforme d’IBM repose sur la technologie Hyperledger. Cette technologie s’accompagne de la fonction « smart contract » permettant de personnaliser les transactions commerciales.

We.trade réunit Deutsche Bank, HSBC, KBC, Natixis, Nordea, Rabobank, Santander, Societe Generale et UniCredit. we.trade fonctionne entre 11 pays européens : Belgique, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Italie, Pays Bas, Norvège, Espagne, Suède et Grande Bretagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *