La SNCF externalise la maintenance des 80 applications assurant la gestion de son personnel

Le système d'information RH de la SNCF compte près de 80 applications interconnectées

La SNCF choisit l’externalisation pour se débarrasser de la difficulté de maintenir ses logiciels de gestion des ressources humaines (SIRH) et de ceux dédiés à l’entretien du réseau ferroviaire. Deux centres de services dédiés seront créés par le prestataire CGI – qui travaille avec la SNCF depuis 25 ans – pour assurer ces tâches.

Deux centres dédiés

« Ces deux centres joueront un rôle clé dans notre stratégie globale en nous aidant à assurer la sécurité, la performance et l’évolution de nos systèmes d’affaires critiques » se félicite Benoit Tiers, directeur général, de e.SNCF, l’entité en charge de l’informatique de la SNCF. Un objectif est également d’intégrer des technologies émergentes et d’assurer la sécurité.

Le SIRH de la SNCF compte près de 80 applications interconnectées afin de gérer quelque 150 000 personnes. Ce système d’information délivre au quotidien la gestion administrative, la paie, les déclarations sociales, la formation et le recrutement. Cet ensemble est soumis à des évolutions réglementaires et techniques majeures, à l’évolution des besoins des métiers et des employés.

La SNCF a signé un contrat de 5 ans avec CGI. Le déploiement du contrat SIRH est prévu pour le premier semestre 2018. Le centre de services dédié à la gestion des applications de ressources humaines emploiera près de 80 ingénieurs et consultants.

Outils de productivité

Côté réseau, la SNCF externalise l’évolution d’une partie de ses nouveaux systèmes d’information chargés de la maintenance industrielle auprès de CGI. SNCF Réseau, opérateur et gestionnaire du réseau ferré, souhaite également disposer d’outils de productivité qui seront développés par CGI. Ces outils de productivité seront destinés aux différents métiers de la SNCF, mobilité, internet des objets et Big Data (données massives). L’exécution du contrat lié à SNCF Réseau aura lieu au courant de l’année 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !