La banque Santander mise 700 millions de dollars pour transformer son informatique sur 5 ans

La banque veut un Cloud hybride multi-fournisseurs

La banque Santander mise 700 millions de dollars pour accélérer sa transformation technologique. La banque s’appuiera sur IBM comme prestataire global.

Le contrat est prévu pour se dérouler sur 5 ans au niveau mondial. Le contrat comprend une part de réduction des coûts informatiques. Santander fera appel aux technologies d’intelligence artificielle, de Big Data, de sécurité, de gestion d’APIs et de blockchain d’IBM. IBM Watson sera par exemple sollicité afin d’améliorer la productivité des agents de la banque.  Banco Santander se fixe comme objectif de créer « l’architecture informatique la plus avancée du secteur financier ». Cela passera par la création d’un Cloud hybride multi-fournisseurs et le passage aux méthodes Devops afin d’accélérer le déploiement de services digitaux.

Etonnamment, la banque mentionne qu’IBM lui permettra de répondre à une exigence prioritaire : garantir le respect du plus haut niveau de sécurité commerciale tel qu’il a été défini par le gouvernement américain pour les données, les applications et les services. Le RGPD européen n’a pas voix au chapitre. Le marché américain est celui qui préoccupe le plus la banque.

Le contrat est porté par David Chaos, CIO groupe de Santander. « Cet accord protège nos investissements technologiques » justifie-il. Son interlocuteur côté IBM est David Soto, DG d’IBM en charge du compte Santander.
Banco Santander est un géant des services financiers dont le siège se trouve en Espagne. Il dispose de 144 millions de clients dans le monde, 13 000 agences et 200 000 employés. La banque a réalisé un bénéfice de 7,8 milliards d’euros en 2018, en hausse de 18% par rapport à 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !