Des conversations vocales intimes abusivement écoutées par Apple

Les Apple Watch sont à l'origine d'enregistrements vocaux intempestifs

Apple suspend au niveau mondial l’usage des enregistrements vocaux de son assistant Siri, selon The Verge. Des révélations montrent que des conversations privées et intimes des utilisateurs sont écoutées en secret, avec l’objectif d’améliorer Siri.

Des sous traitants écoutent les conversations

Des sous traitants écoutent les prescriptions médicales confidentielles, des transactions criminelles et des couples ayant des rapports sexuels, indique le Guardian, quotidien britannique.Bien que cela ne soit pas divulgué explicitement par Apple, des enregistrements de Siri sont transmis en petit nombre afin de vérifier si l’activation de l’assistant vocal Siri était volontaire ou accidentelle, et si la réponse de Siri était correcte dans le cas où l’assistant étant en capacité de répondre.

Apple ne précise pas s’il stoppe l’enregistrement des conversations sur ses serveurs.Un informateur a révélé au Guardian que Siri capturait par inadvertance certains des moments les plus intimes de ses utilisateurs.

L’Apple Watch à l’origine des enregistrements

«Il y a eu d’innombrables cas d’enregistrements comportant des discussions privées entre médecins et patients, des accords commerciaux, des relations apparemment criminelles, des rapports sexuels, etc.», a déclaré le sous-traitant au Guardian.

La régularité des déclencheurs accidentels sur la montre est incroyablement élevée.  Le lanceur d’alerte indique que le son inoffensif d’une fermeture éclair pourrait déclencher par erreur l’enregistrement de Siri. La montre connectée Apple Watch et l’enceinte intelligente HomePod d’Apple sont à le plus souvent à l’origine des enregistrements erronés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !