Amazon mise sur un spécialiste français de la robotisation d’entrepôts

Amazon mise sur la société française Balyo, créée en 2005, spécialisée dans la robotisation des chariots de manutention. Amazon et Balyo ont signé un accord qui donne le droit à Amazon de souscrire jusqu’à 29% du capital de Balyo, en fonction de commandes futures pouvant s’élever jusqu’à 300 millions d’euros.

Les technologies de Balyo transforment en chariot autonome les chariots élévateurs existants. L’entrepôt fonctionne alors en mode autonome avec une salle de contrôle gérant les flux. Les chariots sont dotés de capteurs lasers et il n’est pas nécessaire d’effectuer des marquages au sol ni de réflecteurs. Restent manuelles, les tâches de chargement et de déchargement des camions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *