Sécurité des personnes et des biens ciblée par le CEA et ses startups sur Vivatech 2021

Les capteurs d'empreintes digitales d'Isorg

Le Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) expose le savoir faire des startups issues de ses laboratoires à l’occasion de l’événement technologique Vivatech 2021 qui se tient en format mixte virtuel et physique du 16 au 19 juin. C’est la deuxième participation du CEA.

Depuis la cybersécurité jusqu’aux véhicules autonomes

Le thème de sa présence est la sécurité des personnes et des biens, depuis la cybersécurité, jusqu’aux véhicules connectés autonomes en passant par la transparence alimentaire au travers de 7 startups issues de ses laboratoires. Sur internet, le CEA présentera ses innovations en matière de cybersécurité avec l’analyse des vulnérabilités et la protection des systèmes informatiques depuis le hardware jusqu’au software. Les 7 startups seront, quant à elles, présentes physiquement à Paris Expo, porte de Versailles. Elles ciblent la sécurité des personnes et des biens. Il s’agit d’Alkalee, Connecting food, Isorg, Kalray, Krono-safe, Snowpack et Trustinsoft.

Dans le détail, Alkalee est un catalyseur des plateformes électroniques pour les véhicules connectés et autonomes ; Connecting food est une plateforme blockchain de transparence alimentaire en Europe ; Isorg livre des capteurs d’empreintes digitales pour les secteurs de la téléphonie et de la sécurité ; Kalray propose des processeurs spécialisés dans le traitement intelligent des données ; Krono-safe propose le développement automatisé d’applications embarquées critiques temps réel ; Snowpack cible la sécurité au service du transfert de données et Trustinsoft, est un analyseur de code source de logiciel visant à garantir mathématiquement l’absence de vulnérabilités.

Les processeurs Kalray ciblent l’intelligence artificielle

A noter que les processeurs intelligents de Kalray  sont capables de capturer et d’analyser à la volée des flux de données massifs et d’interagir en temps réel avec le monde extérieur. Ces processeurs sont prévus pour exécuter des algorithmes d’intelligence artificielle exigeants et simultanément des tâches de traitement et de contrôle différentes, telles que des algorithmes mathématiques intensifs, du traitement du signal, des logiciels réseau ou de stockage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !