Orange Bank change de DG et croise les doigts

Stéphane Valois, Orange Bank


C’est un changement dans la continuité qui se dessine à la tête d’Orange Bank, la banque mobile de l’opérateur télécoms Orange. Stéphane Vallois, son actuel Directeur général délégué depuis près de 4 ans, prend la suite de Paul de Leusse en tant que Directeur général à compter du 1er octobre 2022. La banque est dans une situation difficile et est portée à bout de bras par Orange. En 2021, la banque a vu son capital être augmenté de 297 millions d’euros afin de couvrir ses pertes et de financer ses nouvelles offres bancaires.

Paul de Leusse, ancien DG, quitte le groupe Orange

Stéphane Vallois est chargé de développer Orange Bank dans le cadre du futur plan stratégique.  Paul de Leusse quittera le groupe Orange. Ces changements interviennent dans la foulée de l’arrivée de la nouvelle PDG du groupe Orange, Christel Heydemann, intervenue en avril 2022 en remplacement de Stéphane Richard. Le bilan de Paul de Leusse est salué. « Il a permis à Orange Bank d’évoluer vers une stratégie de valeur et de se développer à l’international » pointe le groupe.. « Il a fait de l’application mobile d’Orange Bank l’une des meilleures du marché » ajoute Orange.

Orange Bank annonce près de 2 millions de clients en Europe et 800 000 en Côte d’Ivoire

Orange Bank annonce près de 2 millions de clients en Europe. Orange Bank Africa qui a été lancé en Côte d’Ivoire en 2020, regroupe aujourd’hui 800 000 clients. Côté trajectoire du nouveau DG, Stéphane Vallois obtient d’abord une maîtrise de mathématiques appliquées à Dauphine (1991-1995) avant d’être diplômé de l’ESSEC (1996-1998) et ancien élève de la “London School of Economics and Political Sciences”. En 1998, il commence à travailler en tant que consultant en stratégie au sein du cabinet Bain & Company pour fonder en 2007, sa société de services immobiliers destinés aux investisseurs privés. Il rejoint ensuite le Crédit Agricole en 2009 pour ensuite devenir en mai 2016 le Directeur général adjoint de Crédit Agricole Payment Services.

Stéphane Vallois est entré chez Orange Bank en provenance des services de paiement de Crédit Agricole. Il a rejoint Orange Bank alors que deux mois auparavant, en octobre 2018, le Conseil d’Administration d’Orange Bank avait entériné la nomination de Paul de Leusse, en remplacement d’André Coisne, en qualité de Directeur Général d’Orange Bank en complément de sa fonction de Directeur Général Adjoint d’Orange en charge des services financiers mobiles du Groupe Orange. 


Une perte de 157 millions d’euros en 2021

Orange Bank annonce une perte d’exploitation de -157 millions d’euros lors de l’exercice 2021. La perte était plus importante en 2020, atteignant -175 millions. Il n’y a pas eu de dividende versé en 2020, 2019 et 2018. Le Produit Net Bancaire – équivalent du chiffre d’affaires – s’élève à 93,6 millions d’euros en 2021, en progression de +34% par rapport à 2020. En 2021, le nombre d’ouverture de comptes bancaires était  en retrait de près de 30 % par rapport aux prévisions. Orange Bank affiche des actifs de 3,9 milliards d’euros en 2021.

Orange Bank a lancé en 2021 le projet d’une plateforme informatique unique

Orange Bank a initié en 2021 le lancement du projet « One Bank » qui consiste en la mise en œuvre d’une organisation pan-européenne et d’une plateforme informatique unique, impliquant la mise à niveau de la plateforme informatique espagnole et la migration de la plateforme informatique française vers cette dernière. Cette évolution doit permettre à Orange Bank de disposer en Europe d’un modèle opérationnel unique et simplifié, d’outils communs, de processus alignés, d’une seule gamme de produits et d’une expérience client identique entre les pays.

En 2021, le groupe Orange a racheté les 21,7% de Groupama dans Orange Bank, tout en préservant leurs relations commerciales. Groupama reste un partenaire commercial pour Orange Bank, en prolongeant jusqu’à 2028 l’exclusivité accordée sur la banque au quotidien et le crédit à la consommation proposés par Groupama à ses clients.
Au cours de l’exercice, Orange Bank a augmenté son capital de 297 millions d’euros afin de couvrir ses pertes et financer ses nouvelles offres bancaires.



Deux augmentations de capital réalisées en 2021

Dans le détail, Orange Bank a procédé à deux augmentations de capital. Le 25 janvier 2021, Orange Bank a effectué une augmentation de capital de 69 millions d’euros souscrite par la Compagnie Financière d’Orange Bank, conformément aux décisions de l’Assemblée générale tenue le 27 novembre 2020. Puis, le 7 octobre 2021, il y a eu une augmentation de capital de 228 millions d’euros, intégralement souscrite par la Compagnie Financière d’Orange Bank, conformément aux décisions de l’Assemblée générale tenue le 4 octobre 2021.

Au 31 décembre 2021, Orange Bank emploie environ 700 personnes en France. Il y a eu un nombre important de départs, près de 100, qui n’ont été que partiellement remplacés. En 2021, il y a eu le recrutement d’experts en data, marketing, et des expertises bancaires. En Espagne, l’effectif de la succursale est de 104 personnes.

Orange Bank propose un prêt en 5 minutes avec Younited Credit

Orange Bank a lancé le 5 septembre le Prêt Express, un nouveau prêt 100% digital, qui mise sur la simplicité et la rapidité. C’est une évolution du prêt personnel. Le Prêt Express est ouvert aux clients d’Orange Bank et aux non-clients. Il n’est pas demandé d’ouvrir un compte Orange Bank pour souscrire au Prêt Express.

Le prêt est conçu avec Younited Credit, une fintech de technologie du crédit. En 3 clics, les demandeurs de crédit peuvent synchroniser leurs informations bancaires détenues dans un autre établissement. Ce partage promet une réponse immédiate et personnalisée avec, le cas échéant, des contre-propositions en adéquation avec la situation du demandeur. L’enjeu est la maîtrise du risque.

Toutes les démarches de souscription peuvent être réalisées via l’application mobile Orange Bank. Elles sont également possibles via le site web. En moyenne, 5 minutes seulement sont nécessaires, du démarrage à la signature électronique du contrat, si le client a opté pour l’agrégation bancaire. La souscription à l’assurance emprunteur est également simplifiée et enrichie.

Pour les clients, c’est un parcours avec 0 papier, 0 délai postal, depuis son mobile, sa tablette ou son ordinateur. Les financements vont de 1 000€ à 75 000€ et servent à financer des projets tels que l’achat d’une voiture ou d’une moto (neuf ou occasion), camping-car, véhicule électrique ou hybrique. A financer des travaux de décoration, rénovation, etc. ou à financier des voyages, des études, un mariage…

Le prêt peut être souscrit seul ou à deux. Le co-emprunteur peut lui aussi souscrire les assurances emprunteur. Par la suite, le client aura la possibilité depuis son application mobile de suivre mois par mois l’évolution de ses remboursements, de télécharger son plan de financement et de procéder par lui-même aux actes de gestion : modification de sa date de prélèvement; ajustement à la hausse du montant de sa mensualité ; suspension temporaire de ses échéances. Le Prêt Express bénéficie d’un taux de lancement à partir de 2,99% TAEG Fixe, jusqu’à 48 mois pour les prêts supérieurs à 6.000 €.

« L’intégration de solutions technologiques de toute dernière génération à nos offres de crédit va nous conduire à proposer des bénéfices concrets à nos clients » déclare Stéphane Vallois, directeur général délégué d’Orange Bank. « Ce crédit est accessible au plus grand nombre, avec des taux d’acceptation élevés, des parcours plus fluides et plus rapides. De plus, les conseillers et experts de la banque vont désormais disposer de nouveaux outils afin d’apporter des réponses encore plus adaptées aux besoins de nos clients » termine-t-il.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *