Les solution d’intelligence artificielle trop fragmentées pour un usage pour le climat


L’intelligence artificielle serait un bon outil dans la lutte contre le changement climatique pour les entreprises et les institutions publiques. Malheureusement, les solutions sont trop fragmentées et elles sont complexes à utiliser à grande échelle. C’est ce que présente le rapport « How AI Can Be a Powerful Tool in the Fight Against Climate Change » rédigé par le cabinet conseil BCG (Boston Consulting Group). Ce rapport est basé sur une enquête réalisée auprès de 1055 leaders de la technologie et du climat dans 14 pays. Il sert de support au lancement d’un appel à projet pour des solutions en faveur du climat, piloté par le BCG.

Des solutions difficiles d’accès et complexes à utiliser

Les solutions d’intelligence artificielle sont complexes à utiliser à grande échelle. « La plupart des solutions [NDLR : d’intelligence artificielle] existantes appliquées au climat sont fragmentées, souvent difficiles d’accès et complexes à utiliser à grande échelle. C’est cela qu’il faut changer » affirme Hamid Maher, directeur associé au BCG et coauteur du rapport.

Il y a un manque de confiance dans les données et les analyses réalisées par l’intelligence artificielle

Les freins sont nombreux à une adoption plus large de l’intelligence artificielle. Les responsables interrogés citent le manque d’expertise en intelligence artificielle, la disponibilité limitée des solutions d’intelligence artificielle et la difficulté d’accès. De plus, ils citent le manque de confiance dans les données et les analyses réalisées par l’intelligence artificielle.

La valeur ajoutée principale de l’intelligence artificielle est la réduction des émissions de CO2. Elle favorise ainsi l’adaptation des entreprises au changement climatique. Une entreprise peut réduire de 5% à 10% ses émissions de CO2 en ayant recours à l’intelligence artificielle, indique le rapport.

Une meilleure prévision des risques

L’intelligence artificielle pourrait également faire progresser la prévision des risques liés au changement climatique et les projections à long terme d’événements localisés tels que l’élévation du niveau de la mer, des systèmes d’alerte d’événements météorologiques extrêmes, etc.

L’initiative AI for the Planet Alliance vise à promouvoir des solutions d’intelligence artificielle à grande échelle

Afin de matérialiser le potentiel de l’intelligence artificielle, le BCG avec Startup Inside lance une initiative baptisée AI for the Planet Alliance afin de coordonner les acteurs. Cette initiative vise à promouvoir des solutions d’intelligence artificielle à grande échelle en faveur du climat et de développer et mener des actions concrètes et mesurables en faveur du climat.

Un appel à projets est lancé jusqu’au 15 octobre 2022. Quel que soit le secteur concerné, privé, public, universitaire ou à but non lucratif, toutes les candidatures pouvant présenter un premier pilote seront examinées. Le soutien apporté aux solutions retenues pourra aller d’un appui commercial ou technique à la mise en relation avec des investisseurs.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *