Gaëlle Olivier, à la tête de l’informatique, du digital et de l’innovation de Société Générale

Gaëlle Olivier, Société Générale

Gaëlle Olivier est nommée directrice générale adjointe du groupe Société Générale, Chief Operating Officer. A ce titre, elle supervise les ressources du groupe, et est responsable de l’animation de la filière informatique, de la transformation digitale et de l’innovation du groupe. Elle dirigeait jusqu’alors la région Asie-Pacifique.

Un profil de technicienne de la finance

Gaëlle Olivier est diplômée de l’Ecole Polytechnique, de l’ENSAE (École nationale de la statistique et de l’administration économique) et de l’Institut des Actuaires. Elle a débuté sa carrière au Crédit Lyonnais en tant qu’ingénieur financier sur les produits dérivés actions. En 1998 elle rejoint Axa où elle a occupé plusieurs postes de direction pendant vingt ans, dont 10 ans en Asie, c’est-à-dire Japon, Chine, Hong-Kong, Asie du Sud-Est et Inde.

Fin 2017, elle quitte Axa pour travailler avec des startups spécialisées dans la data

En juillet 2016, elle devient Directrice Générale des activités d’assurances dommages du groupe Axa, et membre du Comité de Direction du Groupe. Fin 2017, elle décide de quitter Axa pour travailler avec des startups spécialisées dans la data et l’innovation. Elle devient directrice de Société Générale Asie-Pacifique à partir de janvier 2020. Elle sera remplacée à ces anciennes responsabilités en Asie par Cécile Bartenieff, actuellement Chief Operating Officer et responsable mondial Technologie & Operations de la Banque de Grande Clientèle & Solutions Investisseur. 

Sébastien Proto demeure Directeur général adjoint en charge des réseaux France et de la banque privée. Il est en particulier chargé de créer la nouvelle banque issue de la fusion des deux réseaux de Société Générale et de Crédit du Nord. Quant à Philippe Aymerich, il demeure Directeur général délégué en charge de l’ensemble des activités de banque de détail. Slawomir Krupa demeure Directeur général adjoint en charge des activités de Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs. 

Les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance devenus stratégiques

Ainsi Diony Lebot, directrice générale déléguée du groupe, aura la responsabilité de la supervision de l’ensemble des politiques concernant les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) et de leur traduction effective dans les trajectoires des métiers et fonctions. Elle conserve par ailleurs la supervision des métiers de services financiers spécialisés et assurances, et notamment du développement stratégique d’ALD dont elle assure la présidence du Conseil d’administration. 

« Les deux transformations transversales liées à l’ESG et au digital vont concerner tous nos métiers et fonctions »

Cette nouvelle organisation prendra effet le 17 janvier 2022. « J’ai souhaité incarner au niveau de la direction générale, les deux transformations transversales liées à l’ESG et au digital qui vont concerner tous nos métiers et fonctions » justifie Frédéric Oudéa, directeur général de Société Générale. Il entend maintenir un suivi rapproché de toutes les initiatives stratégiques au plus haut niveau de l’entreprise.

« Dans les prochains trimestres, notre priorité sera la parfaite exécution de l’ensemble de nos différents projets avec l’ambition de bâtir une banque pleinement adaptée aux enjeux de demain » termine-t-il. Deux des grandes transformations qui structureront la feuille de route stratégique du groupe Société Générale sont liées à l’accélération des enjeux de l’ESG et du digital. Elles seront désormais incarnées au niveau de la Direction générale. 



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *