Casino veut mieux gérer les informations clés sur ses produits

Au premier semestre 2020, Casino étend l’usage de sa plateforme

Mieux informer sur les produits commercialisés dans ses linéaires devient un passage obligé pour la grande distribution. Le groupe Casino adopte ainsi une nouvelle plateforme technique afin de partager l’information sur ses produits et assurer plus de transparence vers le consommateur.

Une plateforme centralisée commune à plusieurs enseignes du groupe

Le groupe Casino va déployer la plateforme de la jeune société Alkemics pour l’ensemble des données sur les produits de ses enseignes Géant Casino, Casino Supermarché, Casino Proximités, franprix et Leader Price. L’enseigne Monoprix et la place de marché CDiscount ne sont pas dans la boucle.

Une plateforme déjà utilisée pour le Drive de Casino, l’application mobile de Franprix et la collaboration avec Ocado

La nouvelle plateforme servira à la collecte et au partage des données produits. Le groupe Casino travaille déjà avec Alkemics pour ses sites e-commerce CasinoDrive, son application mobile franprix et les outils de la collaboration entre Casino et Ocado, spécialiste des entrepôts robotisés. L’enseigne Monoprix du groupe Casino prépare l’ouverture d’un entrepôt en région parisienne avec les technologies de Ocado.

Au premier semestre 2020, le groupe Casino étendra l’usage de sa plateforme de partage des données produits qui deviendra progressivement une solution unique de référencement pour une partie des enseignes du groupe. Sont concernés Géant Casino, Casino Supermarchés, Casino Proximités, Franprix et Leader Price, avec une collecte de données centralisée pour tous les usages données produit de l’organisation.

Amener plus de transparence vers le consommateur

L’objectif est de standardiser les flux d’information via la plateforme centralisée, avec ses milliers de fournisseurs plutôt que d’échanger de très nombreux fichiers de données dans tous les sens. Tous les types de données sur les produits seront progressivement transmis. Cela concerne les informations liées à la relation commerciale (tarifaires, logistiques,…), celles marketing et descriptives visant à amener plus de transparence vers le consommateur (packaging, informations réglementaires de type allergènes, compositions, données nutritionnelles, marketing visuel, contenus enrichis tels que les recettes, etc.), en passant par les données omni-canal liées à la chaîne logistique optimisée.

« Les données doivent être diffusées au marketing, aux promotions, à la logistique, aux approvisionnements, au merchandising et à la RSE« 

« Les données produits doivent nourrir tout type d’usages dans l’enseigne » considère Clément Lubin, directeur Supply Chain du groupe Casino. « Cela n’est plus uniquement le sujet de certains, ces données doivent être diffusées à tous les métiers, le marketing et les promotions, la logistique, les approvisionnements, le merchandising et la RSE. Il s’agit de collecter la donnée via un outil central et de l’utiliser de manière omni-canal à travers tous nos applicatifs » dit-il. « Notre enjeu ne porte plus uniquement sur les données logistiques et tarifaires, mais sur les données produits à destination des consommateurs, dans un souci de transparence » ajoute-t-il. C’est un mouvement majeur dans la grande distribution.

« Les enseignes du groupe Casino veulent aller plus loin dans la construction de leurs assortiments afin de tenir compte des nouveaux enjeux et des modes de consommation » précise pour sa part Patrice Mounier, directeur des achats alimentaires du groupe Casino. « Pour cela, nous avons besoin d’une donnée détaillée sur des éléments nouveaux qui n’étaient jusqu’alors pas forcément demandés aux fournisseurs, par exemple le made in France, le Vegan, le bio, les emballages recyclables, etc. La plateforme nous permet d’avoir plus de données et plus vite pour adresser ces enjeux » conclut-il.

Les étiquettes électroniques des rayons raccordées à la plateforme
Casino a recours à la plateforme d’Alkemics pour l’affichage de données produits sur les étiquettes électroniques de son magasin « vitrine technologique » le 4 Casino, en bas des Champs-Elysées, à Paris. « Les étiquettes électroniques sont automatiquement alimentées par la plateforme et affichent, au-delà du prix, des informations du type Label bio, Nutriscore, allergènes » indique Cyril Bourgois, directeur de la stratégie, de la transformation digitale et de l’innovation du groupe Casino.

Les étiquettes électroniques du magasin Le 4 Casino

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !