Traçabilité alimentaire : Auchan déploie la blockchain à l’international

Auchan mobilise la blockchain en France sur la filière carotte bio

Après une expérimentation réussie au Vietnam, Auchan déploie la blockchain à l’échelon international. La blockchain est appliquée à la traçabilité des produits de ses filières. Auchan a mené ses premières expérimentations avec Te-Food, une startup allemande en 2017.

Déploiement en France 

Ces expérimentations sont étendues aujourd’hui en France, en Italie, en Espagne, au Portugal et au Sénégal. Toutes les étapes de la vie d’un produit deviendront accessibles aux consommateurs. La blockchain mobilise tous les acteurs impliqués dans la vie d’un produit. Producteurs, transformateurs, logisticiens, distributeurs, chacun consigne à son tour, sur une même plateforme, les renseignements assurant une traçabilité de bout en bout.

A l’arrivée, via un QR Code apposé sur l’étiquette du produit, l’ensemble de ces informations est accessible pour le client. Le consommateur connaît l’origine et le parcours des produits. L’expérimentation menée au Vietnam avec Te-Food s’est appuyée sur une solution de blockchain publique nommée FoodChain.

La solution a été déployée avec trois interfaces : un outil de gestion des stocks qui permet aux autorités locales de vérifier les certificats émis par les fermes, une application « B to B » à destination des opérateurs de la chaîne logistique pour alimenter en données la traçabilité produit et une application « B to C » destinée au consommateur qui permet de consulter le cycle de vie du produit jusqu’en magasin.

200 000 poulets suivis

Au Vietnam, l’expérimentation conduite par Auchan s’applique aujourd’hui à 18 000 cochons, 200 000 poulets et 2,5 millions d’œufs. Elle sera prochainement appliquée à l’aubergine, la mangue et le durian (un fruit exotique). La plateforme est prévue pour s’adapter aux outils de traçabilité déjà utilisés par les pays. Elle doit également interopérer avec différentes blockchains, publiques ou privées afin de respecter les pratiques locales.

La blockchain est aujourd’hui opérationnelle en France sur la filière carotte biologique. Elle le sera pour la pomme de terre et le poulet respectivement en décembre 2018 et février 2019. Elle sera également appliquée en Italie aux filières tomate et poulet, en Espagne pour le porc ibérique et les fruits exotiques cultivés localement, puis au Portugal et au Sénégal sur le poulet.

En France, sur la filière carotte bio,  dès la récolte des différentes parcelles des fermes Larrère & fils, les carottes sont acheminées dans la zone de traitement dans des caisses équipées de puces RFID qui garantissent l’itinéraire parcouru. Les carottes sont regroupées par lot en fonction des parcelles qui ont étés récoltées. Le QR Code dynamique est alors imprimé sur l’emballage.

Mariage entre QRcode et RFID

Ce QR Code contiendra les informations des puces RFID ainsi que les informations enrichies tout au long de la chaîne logistique par les différents acteurs. On y verra apparaître par exemple les traitements phytosanitaires appliqués sur les carottes, les spécificités du produit ou encore les attributs gustatifs.

Ces données alimentent la blockchain jusqu’à l’arrivée du produit en magasin. Le consommateur peut flasher le QR Code sur l’emballage et retrouver les informations stockées dans la blockchain. Le client a aussi la possibilité de vérifier le transfert des données effectué dans la blockchain publique utilisées (FoodChain).

Auchan est présent dans 17 pays. Il réalise un chiffre d’affaires de 52 milliards d’euros en 2017 et réunit 3 778 points de vente. L’entreprise compte 351 107 collaborateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !