Pixmania veut croire dans son redémarrage grâce à une nouvelle technologie de marketplace

Le site de e-commerce Pixmania place ses espoirs de croissance dans une nouvelle technologie de marketplace. Sur cette activité de place de marché, c’est à dire de vente en ligne ouverte à des commerçants tiers, le chiffre d’affaires a été multiplié par 4 en 2016 par rapport à 2015 pour atteindre en tout 30 millions d’euros.

Chiffre d’affaires 2015 de 200 millions d’euros

La journée du Black Friday a représenté à elle seule 750 000 € de ventes. La place de marché est présente dans 14 pays. Ses coûts opérationnels ont été divisés par trois.

Cette activité de marketplace reste toutefois très inférieure au chiffre d’affaires global de 200 millions d’euros attribué à Pixmania en 2015. Le site, en liquidation judiciaire, avait été racheté par la société VDD SAS (Vente du Diable) en février 2016. Pixmania réalisait 900 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2010.

En 2016, l’idée de VDD SAS est de relancer Pixmania grâce à son activité de déstockage et en développant une place de marché dédiée aux produits reconditionnés. VDD SAS a réalisé un appel d’offres. La solution de place de marché d’Izberg a été retenue car l’éditeur s’est engagé à livrer le projet en moins de 6 mois.

Système d’information obsolète

La migration s’est déroulée en assurant la continuité d’exploitation de Pixmania. Le site de e-commerce disposait d’un système d’information devenu obsolète. Ce système d’informaiton comprenait 43 millions de lignes de code. Le basculement sur la nouvelle technologie a été réalisé sans perdre l’historique de données de Pixmania.

Après quatre mois de travail en mode agile, les trois pays nordiques ont été livrés, puis progressivement les 11 autres dont la France qui représente 40% du chiffre d’affaires de Pixmania. Les vendeurs peuvent aujourd’hui s’enregistrer plus facilement sur la nouvelle marketplace de Pixmania et bénéficier de son audience.

L’objectif est de réaliser 45 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017 sur l’activité de place de marché, tout en réalisant des économies. Grâce au nouveau système d’information, les coûts de plateforme, d’hébergement et les opérations ont déjà été divisés par trois.

Ouverture d’une place de marché de produits de seconde vie

A date, Pixmania totalise 279 vendeurs et ce nombre devrait continuer de s’accroître. Le site de e-commerce vente-du-diable.com quant à lui devrait également adopter la technologie Izberg pour une place de marché qui sera dédiée aux produits de seconde vie. Elle ouvrira dans l’année.

A terme, l’idée est d’unifier les systèmes d’information de Vente Du Diable et de Pixmania via la technologie de la place de marché afin de permettre un business croisé avec un seul back-office et un unique point de contact pour tous les pays.

Cela permettra aux vendeurs d’être référencés à l’étranger sans contraintes techniques ni gros budget. Cette mutualisation devrait générer des économies d’échelle.

Partager cet article

Une réaction sur “Pixmania veut croire dans son redémarrage grâce à une nouvelle technologie de marketplace” :

  1. Raef

    Bonjour
    Merci pour cette publicité gratuite pour un site qui continue depuis 2026 à arnaquer ses clients

    Des centaines d’utilisateurs ont eu des litiges pour des commandes encaissées non livrées et des remboursement

    Aucun numéro de service client, uniquement des mails génétique et vous êtes seul en face du vendeur qui utilise la market place et qui souvent est à l’étranger réduisant vos leviers d’action à néant

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *