Leboncoin : « un bon manager chez nous ce n’est pas la même chose que dans une autre entreprise »

Alexandre Collinet, Deputy General Manager, pour Leboncoin (Photo Alper Dinçel)

Leboncoin.fr est une marque atypique du marché français. Elle mène sa gestion des talents également de manière spécifique. L”entreprise soigne l’onboarding, privilégie la promotion interne pour son management et joue autant que possible la co-construction sur sa stratégie. C’est ce que décrit Alexandre Collinet, Deputy General Manager, pour Leboncoin. Il a pris la parole à l’occasion de la matinée « Turnover, fatalité ou opportunité de repenser nos organisations ? » organisée par l’IAB (Interactive Advertising Bureau) le 12 décembre à Paris.

De 12 à 900 personnes en 9 ans 

En 9 ans de travail pour Leboncoin, Alexandre Collinet a vu l’entreprise passer de 12 salariés à 900 personnes aujourd’hui, dont 750 sont issues de l’entité d’origine et 150 salariés qui sont arrivés suite aux différentes acquisitions telles que AvendreAlouer en octobre 2017 ou Videdressing en novembre 2018.

Pour une entreprise de cette taille, le turnover, c’est-à-dire la rotation du personnel, est de 150 personnes par an. Cela comprend 50 départs pour une centaine d’embauches. « Ce n’est pas simple d’avoir des personnes qui se plaisent autant dans une start-up de 20 personnes que dans une entreprise de 900 car ce ne sont pas les mêmes leviers » reconnaît le responsable.

Ce turnover n’inquiète pas pour autant Alexandre Collinet car il considère qu’il est assez sain d’avoir du turnover. Il mène pour cette raison une politique de rémunération des talents qui n’est pas perçue comme populaire en interne, admet-il. « Je préfère pratiquer une moyenne basse car je souhaite que les collaborateurs se sentent libres de partir » affirme-t-il. En revanche, Leboncoin a travaillé le package salarial incluant notamment une partie variable déplafonnée.

Mille choses à mettre en place

Pour bien recruter et fidéliser les personnes, il n’existe pas de solution miracle, poursuit Alexandre Collinet. Cela passe par mille choses à mettre en place et aussi par une bonne procédure d’onboarding, d’intégration des nouveaux collaborateurs, insiste-t-il. « Chez Leboncoin, nous avons une procédure d’onboarding bien calée » se félicite le manager. « La première semaine, tous les services organisent la présentation de leur activité et de leur équipe. Et nous organisons un petit-déjeuner avec tous les membres du comité de direction afin d’avoir un échange informel avec eux » dit-il.

Au-delà de l’onboarding, afin de mieux fidéliser, Leboncoin fait en sorte d’être un maximum transparent et de co-construire avec les salariés le projet d’entreprise, présente Alexandre Collinet. La promotion interne est favorisée en matière de recrutement des managers. Un parcours de promotion managériale sur mesure de 10 jours a été construit. « Un bon manager chez Leboncoin ce n’est pas la même chose que dans une autre entreprise car nous n’avons pas le même ADN ni les mêmes valeurs » résume-t-il. Un recrutement s’arrête quand le salarié quitte l’entreprise, conclut Alexandre Collinet.

En novembre 2018, Leboncoin a racheté videdressing qui emploie une trentaine de personnes. Videdressing est une plateforme collaborative d’achat et de revente d’articles de mode et de luxe d’occasion. Elle agit comme un tiers de confiance lors de la mise en relation entre les vendeurs et les acheteurs. Elle propose le paiement en ligne, le contrôle de la conformité des articles, la livraison et la garantie satisfait ou remboursé, en contrepartie d’une commission prélevée lors de la transaction. C’est une direction que prend Leboncoin et un savoir faire technique qu’il met en place. En octobre 2017, Leboncoin rachète le site avendrealouer.fr à SoLocal Group. Le site comptait 70 salariés. Leboncoin est devenue en 2009 la propriété à 100% de la société norvégienne Schibsted par ailleurs copropriétaire du quotidien gratuit 20minutes.fr.

 

Sandrine Baslé

Sandrine Baslé est spécialiste de la relation client, du marketing et de la vente de services. Ancienne d’Ipsos et de l’Institut CSA, elle a conduit de nombreuses missions de conseil dans le cadre de changement de culture d’entreprises. Elle a été avocate puis correspondante à Londres du journal Service News. Elle est également enseignante en marketing, études de marché et communication à l’IIM (Institut d’Internet et du Multimedia) et à TBS (Toulouse Business School) et directrice associée de Qualiview conseil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *