L’informatique de la Caisse des dépôts et Consignation accélère ses processus

L’adoption du Cloud accélère les processus de déploiement applicatif par l’informatique de la Caisse des Dépôts et Consignations. Cette informatique est gérée par un groupement d’intérêt économique (GIE).

Trois heures pour déployer une application 

Avec la mise en place du Cloud, le processus de mise en production d’une application prend deux à trois heures grâce à l’orchestration globale de tous les automatismes permise par le Cloud.

Auparavant, le développement et la mise en production des applications étaient organisés autour de silos techniques. Chaque équipe informatique avait automatisé une partie des processus qu’elle exploitait, de manière isolée. Plusieurs départements devaient être contactés quand il fallait délivrer une application et son environnement intégrant le middleware, le réseau, la sécurité, le stockage, la sauvegarde ainsi que les outils de monitoring. Cela nécessitait d’importants efforts de synchronisation et un déploiement sur deux à trois semaines.

Ce déploiement trop lent depuis plusieurs années devenait irritant et délivrait une mauvaise expérience client. Le GIE informatique a retenu la plateforme de virtualisation VMware après l’examen d’autres solutions, notamment celles basées sur OpenStack. Le fournisseur VMware a participé à la conception du Cloud du GIE en mettant en place les premiers environnements et a fait en sorte de rendre la Caisse des Dépôts autonome sur les suivants.

Le Cloud ouvert en mars 2019

Initié fin 2016, ce Cloud a été ouvert en mars 2019 et les premiers environnements de production ont été livrés en avril 2019. A l’heure actuelle, une cinquantaine de machines sont en production, auxquelles s’ajoutent les machines hors production. Cela donne 260 machines au total, concernant une vingtaine de projets.

Les projets de financement menés par la Caisse des dépôts nécessitent « une infrastructure solide et évolutive et la capacité à fournir une expérience positive aux utilisateurs du portail » exprime Jean-Guy Maisonneuve, responsable du Service Ingénierie chez Informatique CDC. Grâce à la nouvelle plateforme Cloud, « nous avons atteint un objectif clé à savoir réduire la mise sur le marché pour délivrer plus vite et mieux les services à nos clients » termine-t-il.

Dans le détail, le GIE exploite les outils vRA et vRO de management de Cloud, ainsi que la plateforme de virtualisation de réseau et de sécurité, VMware NSX.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !