Les enceintes vocales d’Amazon et Google dynamisent leurs utilisateurs

L'enceinte vocale devient une présence dynamisante à domicile

Parler aux machines dynamise et satisfait les humains. C’est ce que montre une étude réalisée pour le compte de la société Harman sur les enceintes à interface vocale d’Amazon et de Google. Elles stimulent l’intellect et constituent un facteur d’épanouissement personnel.

Un utilisateur sur 4 dynamisé

Plus du quart des propriétaires de ce type de dispositif se sentent ainsi plus dynamiques quand ils l’utilisent, et 25 % jugent qu’il leur apporte un surcroît de motivation lorsqu’ils exercent une activité physique.

Une enceinte connectée peut aussi améliorer la qualité de vie des personnes âgées qui vivent parfois dans l’isolement. Dans cette tranche d’âge, près d’un tiers des propriétaires indiquent en effet que leur enceinte leur apporte une présence qui atténue le sentiment de solitude qui existait auparavant.

Selon FutureSource Consulting, le cabinet d’étude indépendant qui a réalisé cette enquête pour le compte de la société Harman, 37 millions d’enceintes vocales connectées devraient se vendre en 2018 à l’échelle planétaire, les États-Unis et le Royaume-Uni étant les deux marchés les plus dynamiques. Le taux de pénétration de ces enceintes atteindra les 43 % aux États-Unis d’ici la fin de l’année.

800 entretiens menés pour l’étude

Ces enceintes à commande vocale permettent aux utilisateurs de contrôler leur environnement, d’obtenir les réponses à leurs questions, de dicter des messages, de composer des numéros, de choisir et d’écouter en streaming de la musique et des flux audio.

L’étude Harman Voice Activated Speaker Consumer Research a été réalisée par FutureSource Consulting Ltd en novembre 2017. Au total, 800 entretiens ont été menés en ligne en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Le panel a été composé de la manière suivante : 200 futurs acquéreurs en France, 200 futurs acquéreurs en Allemagne, 100 propriétaires et 100 futurs acquéreurs au Royaume-Uni et 100 propriétaires et 100 futurs acquéreurs aux États-Unis. Tous les questionnaires ont été localisés et traduits dans la langue du pays où les entretiens se tenaient.

La France et l’Allemagne comptant bien moins de propriétaires d’enceintes connectées que les deux autres pays couverts par l’étude, il a été décidé dans ces deux pays de n’interroger que les personnes ayant l’intention d’en acheter une. Au Royaume-Uni comme aux États-Unis, le taux de pénétration du produit était suffisamment important pour constituer un panel de propriétaires à interroger.

La société Harman dessine, fabrique et commercialise une gamme de solutions audio et d’info divertissement, pour les marchés de l’automobile, de la grande consommation et des professionnels. C’est une filiale de Samsung Electronics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *