Paiement par mobile : beaucoup de solutions, un usage émietté

Utiliser son smarphone pour payer ses achats sans contact en magasin ou pour transférer de l’argent vers un numéro de mobile gagne des adeptes. C’est ce que montre l’enquête menée par Kantar pour Paylib. Paylib est une solution de paiement électronique sur smartphone française, pilotée par un consortium de banques françaises regroupant BNP Paribas, Société Générale, La Banque Postale, Crédit mutuel Arkéa, Crédit agricole, LCL, Groupe BPCE (Banque Populaire Caisse d’Epargne) et Crédit mutuel CIC.

1 Français sur 3 a utilisé le paiement par solution mobile

L’usage d’une solution de paiement par téléphone mobile a concerné 1 Français sur 3 (38%) en 2020 selon l’enquête.  A l’avenir, 1 Français sur 2 (49%) compte utiliser le paiement mobile en magasin sans contact. L’enquête a ciblé 8 solutions de paiement par mobile : Paylib, Google Pay, Apple Pay, Lydia, Samsung Pay, Lyf Pay (Lyf), Carrefour Pay (Market Pay) et Pumpkin.

Les solutions de paiement mobile qui ont déjà été utilisées par les Français (source Kantar 2021)

Les banques actionnaires de Paylib peuvent être satisfaites car l’étude montre que les acteurs bancaires bénéficient d’une plus forte confiance des Français (56%) que les géants américains, les Gafa (19%). Malgré tout, quand il s’agit de notoriété, sur le périmètre des acteurs du paiement mobile, les 2 marques qui arrivent en tête sont Google Pay et Apple Pay.

Une autre fonction, le transfert d’argent vers un numéro de mobile, sans connaître les coordonnées bancaires de son interlocuteur, recrute également des utilisateurs. Elle a été utilisée par 1 Français sur 4 (26%) en 2020. Cet usage pourrait être amené à se développer puisque 42% des Français déclarent être intéressés par cette fonction. Dans le même temps, les freins à l’usage du paiement avec son téléphone mobile restent multiples. En tête, on trouve le fait que l’utilisateur est  satisfait des moyens de paiement dont il dispose déjà (24%), le manque de confiance dans ce système (21%), la crainte d’un manque de sécurité (19%), la crainte d’un vol du téléphone mobile (18%), l’envie de conserver le contrôle de ses dépenses (10%), l’absence de praticité (5%), le manque d’information sur la manière dont cela marche (5%), etc.  

La confiance en hausse sur les solutions mobiles de paiement

Afin de rassurer, Paylib rappelle que le taux de fraude sur le paiement par mobile atteint 0,02%, et que taux est identique à celui du paiement par carte bancaire sans contact en magasin. La confiance augmente toutefois. Chez les jeunes de 18-24 ans, la confiance atteint 76% (contre 58% en 2018). Chez les 55 ans et plus, ils sont désormais 50% à avoir confiance dans ces solutions contre 41% il y a 2 ans.

Les banques arrivent en tête en matière de confiance, suivies par les cartes de paiement. Facebook est en queue de peloton (Source Kantar 2021)

Afin de réaliser cette enquête, Kantar a procédé à 1000 interviews de personnes âgées de 18 ans et plus. Ces personnes sont issues d’un échantillon représentatif de la population française en termes de sexe, âge, PCS (Professions et catégories socioprofessionnelles), région, agglomération (identique aux études 2018, 2019 et 2020). L’enquête a eu lieu du 11 janvier au 18 janvier 2021. Les solutions comparées sont celles de Paylib, Google Pay, Apple Pay, Lydia, Samsung Pay, Lyf Pay (Lyf), Carrefour Pay (Market Pay) et Pumpkin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !