Luxe : LVMH, Prada et Cartier font blockchain commune pour authentifier leurs produits

Les groupes de luxe LVMH, Prada et Cartier, filiale du groupe Richemont, annoncent leur coopération dans le cadre d’une plateforme de blockchain mondiale commune pilotée par un  consortium baptisé Aura Blockchain. Cette solution est ouverte à toutes les marques de luxe dans le monde, petites ou grandes, afin de délivrer une transparence et une traçabilité supplémentaire à leurs clients. Les maisons qui font partie de l’aventure sont en particulier Louis Vuitton, Prada et Cartier, du groupe Richemont.

Une solution unique au niveau mondial pour toutes les marques de luxe

Tony Belloni, managing director, LVMH

Toni Belloni, managing director de LVMH, défend le projet en soulignant qu’il vaut mieux proposer une solution unique pour le secteur du luxe afin que le client n’ait pas à jongler entre de multiples solutions comme il en existe sur le marché. La technologie proposée par le consortium Aura permet un accès direct du client à l’histoire du produit et la preuve de son authenticité. Le client peut suivre en confiance le cycle de vie du produit depuis sa conception jusqu’à sa commercialisation, y compris lors de sa revente sur le marché de la seconde main, de quoi resserrer la relation avec ses marques de luxe préférées.

L’initiative vise notamment à rassurer le client sur les bonnes pratiques des marques en matière de développement durable. « Il s’agit d’une collaboration de confiance jamais vue auparavant dans le secteur du luxe » se félicite Lorenzo Bertelli, responsable Marketing et responsable de la Responsabilité Sociale d’Entreprise du Groupe Prada. « Nous avons créé un projet exceptionnel et innovant visant à mettre nos clients au centre grâce à un système d’authentification durable qui va débloquer de nouvelles possibilités » termine-t-il.

Une technologie Microsoft et ConsenSys

Techniquement, Aura est une blockchain internationale développée par Microsoft et l’entreprise de blockchain ConsenSys. ConsenSys emploie la plateforme Ethereum. La blockchain est conçue pour appuyer les consommateurs lorsqu’ils cherchent à tracer les articles et à juger de leur authenticité. Cette blockchain est conçue par et pour les marques de luxe. Elle doit permettre notamment de suivre le sourcing des matières premières et de protéger la propriété intellectuelle et créative. Parmi les maisons de LVMH, Hublot, Bvlgari et Louis Vuitton sont déjà actives sur la plateforme.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !