L’Oréal réalise 27% de ses ventes en e-commerce

Face à la crise sanitaire qui a entraîné la fermeture des points de vente en 2020, L’Oréal a accéléré sur la vente en ligne. Le leader mondial des cosmétiques réalise 26,6% de son chiffre d’affaires via internet. C’était 15,6% il y a un an.

Croissance des ventes internet de +62%

La croissance des ventes en ligne atteint 62% par rapport à 2019. Cela concerne toutes les divisions du groupe et toutes les régions. Grâce au e-commerce, l’impact de la crise Covid a été atténué. « L’Oréal a pu maintenir une relation étroite avec tous ses consommateurs et pallier dans une large mesure les fermetures de points de vente » se félicite Jean-Paul Agon, PDG de L’Oréal.

Le groupe L’Oréal est cependant en recul de -4,1% en réalisant un chiffre d’affaires de 28 milliards d’euros en 2020. L’Oréal a taillé dans ses dépenses de publicité à hauteur de 560 millions d’euros. Le budget promotionnel a atteint 8,6 milliards d’euros en 2020. C’est 9 fois plus que les budgets de recherche et de développement de l’entreprise de 964 millions d’euros.

La cosmétique active dopée par le e-commerce

Malgré la crise de la Covid, une ligne de produits de L’Oréal tire son épingle du jeu et a des ventes en croissance, c’est la « cosmétique active ». Les revenus sont en croissance de + 13% en 2020, dépassant la barre des 3 milliards d’euros. Le e-commerce reste le principal moteur de la croissance de cette division, alimenté par un plan dynamique d’activation digitale.

Les initiatives en magasin tirent aussi la croissance. Cela concerne les marques CeraVe, La Roche-Posay et SkinCeuticals qui ciblent les aspirations de santé des consommateurs et bénéficient d’un réseau tissé auprès des professionnels. Les 3 autres divisions de L’Oréal, Produits professionnels, L’Oréal luxe et Produits grand public sont en recul.

Une nouvelle expérience après le « Live streaming »

En 2020, L’Oréal a pu découvrir les atouts du « Live streaming », un mode de vente né en Chine et inspiré par le téléshopping. Le groupe de cosmétiques souhaite désormais accélérer dans le registre de l’expérience divertissante pour l’achat en beauté en 2021. C’est dans ce cadre que se déroule son challenge « Brandstorm 2021 » destiné à faire émerger de nouvelles idées venant des étudiants.

« Le gaming, le live-streaming, la réalité augmentée et les services digitaux transforment l’expérience d’achat en quelque chose de totalement nouveau, beaucoup plus attrayant, interactif et fun » se réjouit Lubomira Rochet, Chief Digital Officer de L’Oréal. « C’est quelque part entre une émission télévisée, un festival de musique en direct et un jeu vidéo » résume-t-elle. La nouvelle édition de Brandstorm propose aux étudiants d’inventer ensemble une expérience d’achat par le divertissement.

Surfer sur la tendance du divertissement


L’édition 2021 de Brandstorm est résolument immersive et axée sur le digital. Les experts du Digital de L’Oréal accompagneront les étudiants en partageant leur expérience professionnelle dans le secteur de la vente au détail et du e-commerce. Pour la première fois, les étudiants pourront choisir parmi trois thèmes secondaires. Ils pourront imaginer de nouveaux produits ou services ; imaginer de nouveaux modèles commerciaux ; imaginer de nouvelles expériences en surfant sur la tendance du divertissement.

Les finalistes présenteront leurs projets devant un jury composé de membres du Comité Exécutif de L’Oréal parmi lesquels Barbara Lavernos, Directrice Générale Technologie et Opérations, Lubomira Rochet, Directrice Générale Digital et Jean-Claude Le Grand, Directeur Général Relations Humaines. L’équipe gagnante pourra développer son projet durant une mission immersive à Paris au siège de L’Oréal et à Station F.

Associer divertissement et vente en ligne, le nouvel e-commerce de L’Oréal

Le jeu devient un nouveau canal marketing

Le e-commerce est en forte croissance chez L’Oréal. Au 3ème trimestre, il pèse 24% du chiffre d’affaire, en augmentation de 62% par rapport à l’année 2019. Il s’agit à la fois des ventes sur les sites e-commerce de L’Oréal et d’une estimation des ventes sur les sites des distributeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !