Les 100 premiers éditeurs français de logiciels, petits à l’échelle mondiale mais optimistes


Les créateurs français de logiciels d’entreprise sont en bonne forme en ce début d’année 2022 mais ils demeurent des nains face aux géants américains. Autre bémol, leurs marges s’érodent. Pour autant, ils restent bien positionnés pour l’avenir. C’est ce que présente le classement « Truffle 100 » établi par la société de capital risque Truffle Capital, et le cabinet de conseil et d’études Teknowlogy qui classe les 100 plus gros éditeurs de logiciels français. Ce classement est devenu une référence au fil des années.

L’inflation des salaires a été lancée par les startups

L’année 2022 s’annonce sous pression;, face à l’inflation qui est de retour, aux risques sur l’alimentation en énergie de l’Europe à cause de la guerre en Ukraine et à la concurrence pour recruter les meilleurs profils, le tout sur fond de changement climatique. « Les mois à venir de 2022 seront cruciaux, notamment sur le plan de la compétition avec les acteurs disruptifs des nouvelles technologies, qui ont récemment participé à une inflation des rémunérations » annonce Bernard-Louis Roques, cofondateur et Directeur Général de Truffle Capital. Le dirigeant fait référence aux startups qui font monter les salaires lors des recrutements car elles doivent réussir leur course à la croissance sous la pression de leurs investisseurs.

Les acteurs de l’édition de logiciels, le plus souvent sont bien capitalisés et dégageant une marge solide

«  Les acteurs de l’édition de logiciels, le plus souvent bien capitalisés et dégageant une marge solide, seront en toute probabilité à même de soutenir cette compétition, particulièrement alors que les rouages du financement externe se grippent de plus en plus » prédit-il. Il souligne que la crise du Covid est allée dans le sens du développement du secteur du logiciel en accélérant l’adoption du numérique.

« 97% des éditeurs ont vu leur chiffre d’affaires augmenter » pointe pour sa part Nadia Idrissi, Présidente de teknowlogy | CXP-PAC. « Rappelons qu’en 2020, 36 % des entreprises avaient vu leur chiffre d’affaires baisser » relève-t-elle. « Les ETI [Entreprises de taille intermédiaire] ont besoin de poursuivre leur transformation numérique et elles génèrent de l’activité pour les éditeurs, ce qui a pu permettre des records pour certains éditeurs en 2021 » dit-elle. « Même si la prudence est de mise, le moral reste élevé et la dynamique excellente » se réjouit la responsable.




Les 100 premiers éditeurs français ont connu une croissance globale de +10%

Le classement « Truffle 100 » de 2021 marque la 16ème année de croissance du secteur de l’édition de logiciels en France, avec +10% pour le chiffre d’affaires total des 100 entreprises constituant le « Truffle 100 ». Ces 100 éditeurs réunis atteignent un chiffre d’affaires total de 22 milliards d’euros en 2021. C’est une goutte d’eau face à certains poids lourds américains. Pour mémoire, comparativement le chiffre d’affaires total de Microsoft est de 168 milliards de dollars et celui d’Oracle est de 42 milliards de dollars. Oracle à lui seul pèse ainsi le double des 100 premiers éditeurs français réunis.

Dassault Systèmes fait figure d’Ovni avec son chiffre d’affaires de 4,8 milliards d’euros

Dans ce classement, comme d’habitude, Dassault Systèmes fait figure d’Ovni tant son chiffre d’affaires de 4,8 milliards d’euros est hors norme pour la France. Il est en tête du palmarès grâce à ses logiciels de conception 3D. Son chiffre d’affaires dépasse les 20% du total des 100 éditeurs.

Point de préoccupation, le palmarès révèle que depuis 2 ans, le secteur connait une érosion de sa rentabilité. Elle s’élève désormais à 9,1% du chiffre d’affaires, c’est le plus bas niveau depuis 2019. Truffle estime que cette baisse de la rentabilité s’explique par le poids plus important des investissements liés à la transition vers le modèle SaaS (Software as a Service) et la migration vers le Cloud mais aussi ceux liés à l’intelligence artificielle.

Le secteur français du logiciel parvient toujours à se financer

Truffle observe que malgré cela, le  secteur français du logiciel parvient cependant toujours à se financer. C’est une espèce de paradoxe car ces entreprises, contrairement aux startups, ont du mal à accéder aux marchés financiers, et subissent la prudence croissante du marché du capital risque. Seulement 20 entreprises du Truffle 100 sont cotées en bourse et seulement 22 éditeurs ont un investisseur en capital risque.

Deux tiers des éditeurs anticipent une croissance de leur activité supérieure à +6%

« Le secteur de l’édition de logiciels ne répond pas à la même logique que celle des startups. En effet, ce secteur est autofinancé et n’utilise que peu de financement externe » explique Bernard-Louis Roques. Au bout du compte, ces éditeurs de logiciels sont en grande partie optimistes pour 2022. Deux tiers d’entre eux anticipent une croissance de leur activité supérieure à +6% avec notamment le Cloud (Saas, PaaS, laaS) qui reste la principale tendance technologique tirant le marché en 2022.

A ce jour, 5 éditeurs sur 6 proposent une offre Cloud en mode SaaS. Ce chiffre est stable. Truffle y voit la preuve que ce modèle commence à trouver son équilibre et son stade de maturité. C’est surtout un levier de croissance. « Cette croissance est largement soutenue par la montée en puissance du Cloud génératrice de croissance du fait de la transition technologique du parc installé encore fortement Client Serveur. La cybersécurité et les applications des nouvelles technologiques comme l’intelligence artificielle et le Machine Learning en sont les corollaires » explique Nadia Idrissi.

Des personnels hautement qualifiés et locaux à la France

L’industrie française du logiciel emploie 176 000 personnes en 2021. En 2020, les emplois en R&D augmentaient à un rythme trois fois plus élevé que le reste des emplois du secteur. Les éditeurs ralentissent leurs recrutements en Recherche & Développement. Cette année, les emplois en R&D semblent se stabiliser à un rythme similaire à celui du secteur du logiciel.

Qui dit éditeurs français dit a priori une meilleure protection de leurs clients entreprises contre les lois extraterritoriales américaines. « Cette industrie croît malgré les turbulences, recrute et forme localement des personnes hautement qualifiées. Elle participe ainsi activement à la souveraineté numérique de notre pays » souligne Bernard-Louis Roques, directeur général de Truffle Capital. Même le risque de l’inflation ne l’inquiète pas, puisque les éditeurs auront toujours la possibilité d’augmenter leurs tarifs s’il devient nécessaire de protéger leurs marges.

RAN G ENTREPR I S E URL C O T A TION EN BOURSE RÉG I O N C A T O T A L 2021 EN M C A ÉD I T I O N 2021 EN M EFFE C T I F T O T A L 2 0 2 1 EFFE C TI F R& D 2 0 2 1 1 Dassault S y s t em e s w w w ID F 4 86 0 , 1 4 402, 6 2 2 30 6 1038 4 2 Sopra Steri a w w w ID F 4 68 3 , 0 702, 5 4 7 4 3 7 130 0 3 Cegi d w w w AR A 632, 0 632, 0 360 0 93 0 4 Mur e x w w w ID F 63 0 , 0 63 0 , 0 250 7 48 8 5 Clara n ov a w w w ID F 4 7 1, 9 4 7 0 , 7 79 4 180 * 6 Cege d i m w w w ID F 52 4 , 7 37 6 , 2 56 4 3 141 5 7 Docap o st e w w w ID F 7 4 5 , 0 32 0 , 0 650 8 9 5 0 8 Ax w a y w w w ID F 28 5 , 5 28 5 , 5 1 7 1 2 7 1 9 9 Isagr i w w w H D F 28 3 , 0 24 0 , 0 250 0 5 5 8 1 0 Qua d ien t w w w ID F 1024, 0 2 3 3 , 0 4 99 9 66 1 1 1 Sep t e o w w w O C C 22 8 , 0 1 9 8 , 0 220 0 42 0 1 2 Ine t u m w w w ID F 221 9 , 0 17 5 , 8 2700 0 66 0 1 3 Be r ger-L e vrau l t w w w ID F 18 5 , 9 1 7 4 , 2 1 9 4 5 66 9 1 4 Odig o w w w ID F 16 7 , 0 16 0 , 4 68 1 2 5 0 1 5 Line d a t a S e rvice s w w w ID F 16 0 , 2 16 0 , 2 105 9 , 0 37 6 1 6 Inf o vis t a w w w ID F 1 5 9 , 7 1 5 9 , 7 73 0 , 0 2 5 1 1 7 Dl So f t w ar e w w w ID F 1 4 7 , 0 1 4 7 , 0 100 7 5 5 4 1 8 Esi G r ou p w w w ID F 13 6 , 6 13 6 , 6 11 4 4 4 5 0 1 9 Es k e r w w w AR A 13 3 , 7 13 3 , 5 83 9 2 3 0 20 Planis w are w w w IDF 11 0 ,0 11 0 ,0 585 84 21 Sogelink w w w AR A 121,1 10 7 ,9 566 217 22 Generix G r oup w w w IDF 84,5 84,5 800 245 2 3 Fiducial Informatique w w w AR A 10 3 ,6 82,0 601 149 24 A teme w w w IDF 7 8 ,8 7 8 ,8 488 245 25 Maincare Solutions w w w N A Q 7 7 ,7 7 5 ,9 650 225 26 Soft w a y Medical w w w P A C A 7 5 ,2 7 5 ,2 696 216 27 Sma r t A dser v er w w w IDF 7 1,8 7 1,8 418 120 28 T ss France w w w IDF 7 4,0 7 0 ,4 573 309 29 Ne ox am w w w IDF 6 7 ,2 6 7 ,2 493 260 30 Lectra w w w IDF 38 7 ,6 6 7 ,1 2 424 478 31 L yra Net w ork w w w OCC 6 6 ,7 6 6 ,7 421 30 32 Bodet Soft w are w w w PDL 61,5 61,5 480 140 33 Stormshield w w w IDF 61,0 61,0 390 264 34 Hardis G r oup w w w AR A 132,7 5 8 ,0 1 2 35 59 35 Ebp Informatique w w w IDF 5 7 ,0 5 7 ,0 560 150 36 T alentia Soft w are w w w IDF 5 7 ,0 5 7 ,0 405 9 7 37 T opsolid w w w IDF 5 3 ,3 5 3 ,3 365 112 38 Har v est w w w IDF 52,2 52,2 402 283 39 Ciril G r oup w w w AR A 52,0 52,0 393 120 40 Dalet w w w IDF 6 0 ,0 51,8 390 150 41 T essi w w w AR A 47 5 ,0 4 7 ,8 12500 90 42 Chap s vision w w w IDF 4 7 ,0 4 7 ,0 304 127 43 P r ologue w w w IDF 94,3 4 6 ,3 466 53 4 4 P r ogin o v w w w PDL 5 3 ,7 4 5 ,4 290 92 45 Sof t athome w w w IDF 4 4,9 4 4,9 349 314 46 Dimo Soft w are w w w AR A 4 4,8 4 4,8 420 80 47 Cast w w w IDF 4 4,2 4 3 ,8 3 2 3 119 48 S a vo y e w w w C VL 191,0 3 8 ,7 831 84 49 Prima Solutions w w w IDF 3 8 ,7 3 8 ,7 293 90 50 G r oupe Cegi w w w IDF 3 8 ,2 3 8 ,2 430 95 51 Ea s yvis t a w w w IDF 4 5 ,2 3 7 ,8 334 52 52 G r oupe J v s w w w GES 3 6 ,1 3 6 ,1 350 76 53 Nibelis w w w IDF 3 6 ,0 3 6 ,0 360 75 54 E v olucare w w w HDF 3 5 ,7 34,5 330 85 55 P a yfit w w w IDF 3 3 ,0 3 3 ,0 7 18 183 56 Sidetrade w w w IDF 32,6 32,6 259 85 57 D ev ery w are w w w IDF 4 0 ,7 3 0 ,2 148 22 58 V isiativ w w w AR A 214,4 2 9 ,7 1100 148 59 A cd G r oupe w w w C V L 2 9 ,2 2 9 ,2 240 70 60 D-Edge w w w IDF 3 5 ,4 2 7 ,3 407 162 61 Octime w w w N A Q 2 7 ,1 2 7 ,1 2 4 4 46 62 Di v alto w w w GES 2 7 ,0 2 7 ,0 250 120 63 Intescia w w w IDF 2 7 ,0 2 6 ,8 395 60 64 Elcia w w w AR A 2 6 ,1 2 6 ,1 216 102 65 Infologic w w w AR A 2 5 ,3 2 5 ,3 216 60 66 V if Soft w are w w w PDL 2 5 ,0 2 5 ,0 250 125 67 Eudonet w w w IDF 2 5 ,0 2 5 ,0 2 30 58 68 Finance A cti v e w w w IDF 2 5 ,0 2 5 ,0 172 64 69 Lomaco Softs & Services w w w O C C 24,0 24,0 107 30 70 A ch@ T Solutions w w w O C C 2 3 ,3 2 3 ,3 204 60 7 1 Id S y stemes w w w N A Q 2 3 ,0 2 3 ,0 200 70 72 Sarbacane Soft w are w w w HDF 21,8 21,8 133 31 73 Lucca w w w IDF 21,5 21,5 263 127 7 4 Itesoft w w w IDF 21,2 21,2 193 72 75 Arpege w w w PDL 21,2 21,2 228 75 76 Rca w w w PDL 2 0 ,8 2 0 ,8 189 102 7 7 Sol w are w w w AR A 21,3 1 9 ,5 202 29 78 4d w w w IDF 1 9 ,4 1 9 ,4 173 85 79 Seiitra w w w IDF 1 9 ,7 1 9 ,4 160 80 80 Witbe Sa w w w IDF 1 9 ,1 1 9 ,1 137 43 81 Futurmaster w w w IDF 1 9 ,0 1 9 ,0 203 7 1 82 I nv o k e w w w IDF 1 8 ,4 1 8 ,4 153 84 83 En ov acom Sas w w w P A C A 22,4 1 8 ,2 248 49 84 Gate w atcher w w w IDF 1 7 ,8 1 7 ,8 92 7 4 85 Xel y a w w w IDF 1 7 ,0 1 7 ,0 163 15 86 Eksae w w w IDF 1 7 ,0 1 7 ,0 147 50 87 Kicks t a r t Management ( A tempo- W o o x o G r oup) w w w IDF 1 8 ,6 1 6 ,9 213 104 88 T echnida t a w w w AR A 1 6 ,7 1 6 ,7 143 41 89 La Boite Immo w w w P A C A 1 6 ,6 1 6 ,6 154 21 90 E v erwin w w w IDF 1 6 ,6 1 6 ,6 161 27 91 W edia Sa w w w IDF 1 5 ,7 1 5 ,7 125 2 3 92 Nomadia w w w IDF 1 7 ,2 1 5 ,3 164 68 93 G r oupe Y oni w w w AR A 1 5 ,2 1 5 ,2 150 55 94 A s y s w w w IDF 1 5 ,0 1 5 ,0 130 45 95 Oslo w w w HDF 24,0 14,3 225 36 96 Winpharma w w w BRE 1 9 ,1 14,0 200 75 9 7 Eurecia w w w OCC 12,5 12,5 120 50 98 Elap w w w P A C A 12,2 12,2 120 22 99 Jump T echnology w w w IDF 12,0 12,0 94 40 100 S y spe r tec w w w IDF 12,0 12,0 53 25

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *