L’argent coule à flots dans certaines jeunes sociétés françaises innovantes

Des financements de 8,4 milliards € au 1er semestre

Dans ces temps difficiles, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. L’argent coule à flot chez certaines jeunes entreprises françaises innovantes. Ces sociétés ont collecté en tout 8,4 milliards d’euros durant le premier semestre 2022. C’est une augmentation importante de +63% par rapport au 1er semestre de 2021. C’est ce que montrent les chiffres publiés par la société de conseil EY dans son rapport sur le capital risque.

Levée de fonds de plus de 300 millions d’euros pour 5 jeunes sociétés

Les 5 plus grosses levées de fonds sont celles de Qonto (banque pour les professionnels créée en 2016, 486 millions d’euros), EcoVadis (évaluation RSE des entreprises, 478 millions d’euros), Back Market (fondée en 2014, spécialiste de la vente de produits high tech reconditionnés, 450 millions d’euros, la société est sous la pression d’une action de l’UFC Que Choisir), Exotec (automatisation robotisée d’entrepôts, créée en 2015, 305 millions d’euros) et NW Groupe (spécialiste du solaire et du stockage de l’énergie, créé en 2007, 300 millions d’euros le 29 juin 2022).

La France compte 7 nouvelles licornes au 1er semestre 2022, des sociétés valorisées plus de 1 milliard d’euros

La France compte 7 nouvelles licornes (sociétés valorisées plus de 1 milliard d’euros) au 1er semestre 2022 : Ankorstore (place de marché qui connecte marques et créateurs qui connaît un véritable envol), Ecovadis, Exotec, NW Group, Payfit (logiciel de paie et de RH en ligne mis en valeur par BPIFrance), Qonto, Spendesk (cartes et outils de suivi des dépenses en entreprises).

Au niveau géographique, l’Île-de-France est la région leader de cet écosystème, avec ses startups qui ont capté 80 % des montants levés et 67 % des opérations. La région Hauts-de-France arrive à la 2ème place avec 5 % des investissements en valeur et 4 % en nombre. Elle est suivie par la région Nouvelle-Aquitaine qui arrive à la 3ème place avec 3 % des investissements en valeur et 9 % en nombre.

Qonto, la néo banque des PME récolte 486 millions d’euros de financement


Les sociétés de logiciels récoltent 2,2 milliards d’euros en tout

Globalement, ce sont les sociétés de logiciels qui arrivent en première position des financements avec une multiplication par 6 des fonds par rapport au 1er semestre 2021. Leurs levées de fonds atteignent 2,2 milliards d’euros contre 390 millions en 2021. Quant aux Fintechs, elles s’imposent comme le deuxième secteur le plus attractif en termes de financement avec une progression de +86% en valeur avec 2,3 milliards d’euros contre 1,1 milliard en 2021.

Le secteur internet est à la baisse de -29% par rapport à 2021

En revanche, le secteur internet est à la baisse de -29% passant à 1,7 milliards d’euros en 2022 contre 2,4 milliards d’euros en 2021. Au final, la France dépasse l’Allemagne dont les startups ne lèvent que 6,3 milliards d’euros soit 20% de moins qu’en 2021.  Ceci dit, comme d’habitude, l’Angleterre est largement en tête, avec 18,4 milliards d’euros récoltés et 863 opérations réalisées.

Le rapport d’EY dénombre 362 opérations de levées de fonds en France sur le premier semestre 2022. C’est moins qu’en 2021 (-13%). Les grosses levées de fonds supérieures à 100 millions d’euros constituent une vingtaine d’opérations qui pèsent au total 4,48 milliards d’euros.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *