Une aide au bricolage par IA générative chez l’enseigne Castorama


L’enseigne de bricolage et d’aménagement de la maison Castorama lance un agent conversationnel basé sur l’IA générative. Le but est de faciliter la démarche des clients engagés dans leurs travaux de bricolage.

Agrégation des modèles d’IA générative

Cet agent conversationnel agrège les derniers modèles d’IA générative dans un seul outil, développé par le groupe Kingfisher, maison mère de Castorama. L’agent conversationnel apporte des recommandations sur le choix de produits et des conseils sur les projets de bricolage. La raison du développement de cet agent vient du fait que dans le secteur du bricolage 80% des clients de Castorama commencent leur parcours d’achat en ligne.

Les projets de bricolage sont complexes et les produits son techniques. L’assistant doit devenir un outil de recherche intuitif afin d’accompagner les clients dans leur choix de produits et leur apporter des conseils et des tutos pour réaliser leurs projets. L’assistant est développé en « test & learn ». Il couvre dans un premier temps le champ des appareils électroportatifs avant d’être étendu à l’ensemble du catalogue de produits et de services de l’enseigne.


Une IA qui transpose le conseil en magasin sur le site e-commerce

Selon Castorama, l’agent conversationnel est facile d’utilisation et rapide, il améliore l’expérience client en ligne et permet de transposer le conseil prodigué en magasin sur le site grâce à des recommandations précises et individualisées. Castorama annonce qu’il sera également possible, d’ici quelques semaines, de transmettre des photos afin que l’outil puisse les analyser et effectuer des recherches visuelles.

L’agent conversationnel est capable de répondre de manière très précise à des questions telles que « Quel type de perceuse est adapté à un bricoleur novice ? Quelle scie choisir pour découper mon plan de travail ? Comment poser un plan de travail dans ma cuisine ? »



Castorama garantit la fiabilité des réponses

« L’agent conversationnel de Castorama basé sur l’IA présente comme atouts garantis l’instantanéité, la disponibilité, la personnalisation et la fiabilité des réponses » affirme Romain Roulleau, Directeur marketing, digital et client chez Castorama. Il anticipe que cette évolution sur le site e-commerce puisse rendre le bricolage plus accessible à des néophytes et répondre aux questions techniques des plus experts.

« Avec ce nouvel outil puissant, Castorama souhaite accompagner ses clients à distance dans tous leurs projets d’aménagement qu’il s’agisse du choix de leurs produits ou de la réalisation de leurs projets » dit-il. Le groupe Kingfisher a développé une plateforme qui agrège plusieurs grands modèles de langage ou LLM (large language model) et gère l’ensemble des conversations générées par l’agent conversationnel.



Une modération des contenus est mise en place

Cet agrégateur est baptisé Athena et il a servi à Castorama pour entrainer son agent conversationnel et assurer la protection de ses propres données ainsi que celles de ses clients. Athena intègre une fonctionnalité de modération pour gérer les contenus sensibles ou inappropriés, afin d’assurer de meilleures expériences clients en matière d’IA.

Pour mettre en œuvre son agent conversationnel, Castorama s’est appuyé sur l’expertise de Razorfish, l’agence digitale du Groupe Publicis, afin d’imaginer le cas d‘usage à partir d’un besoin utilisateur, concevoir l’expérience digitale et l’interface du nouveau service, développer un prototype qui a été testé par des utilisateurs et des experts Castorama avant d’être mis en production sur la plateforme Athena du groupe Kingfisher.

L’agent conversationnel de Castorama pourra par la suite être étendu aux autres enseignes du groupe Kingfisher. Au travers de cet outil, le groupe souhaite explorer les possibilités offertes par le potentiel de sa plateforme Athena et les LLM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *