Orange crée son Conseil d’éthique de la Data et de l’IA

Orange veut encadrer son usage de l'intelligence artificielle

Orange annonce la création de son Conseil d’éthique de la Data et de l’Intelligence Artificielle composé de 11 professionnels du domaine. Cet organe consultatif est présidé par Stéphane Richard, PDG d’Orange. La mission du Conseil est de faire en sorte qu’Orange encadre l’utilisation de la data et de l’intelligence artificielle par des principes éthiques.

Renforcer les liens de confiance avec les clients et les salariés

Avec la création de ce Conseil d’éthique de la Data et de l’IA, Orange souhaite renforcer ses liens de confiance avec ses clients, ses salariés et ses parties prenantes, en lien avec sa raison d’être. Le Conseil devra rédiger une charte éthique pour un usage responsable de la data et de l’IA chez Orange. Le Conseil suivra l’implémentation de cette charte au sein du groupe.

Le Conseil d’Ethique pourra être saisi par des représentants des clients ou des personnalités externes

Le Conseil pourra être saisi par des personnalités externes, par des représentants des clients ou par des employés d’Orange pour se pencher sur des cas concrets touchant à l’éthique de la data et de l’IA. Le Conseil proposera des recommandations qui seront soumises à la validation du Comité Exécutif d’Orange. Il émettra des avis prospectifs sur l’utilisation des technologies de data et d’IA au sein du Groupe.

Le Conseil pourra intervenir sur une grande variété de sujets. Par exemple, il pourra s’assurer que les systèmes à base d’IA développés par Orange intègrent dès leur conception des principes de non-discrimination et d’équité. De même, le Conseil pourra s’assurer que ces systèmes ne présentent pas de risques d’atteinte à la vie privée par exemple quand ils analysent des données du réseau télécoms pour détecter les causes notamment d’une panne du service vidéo sur la fibre optique.  

Des profils divers

Orange déclare que les 11 professionnels externes ont été retenus pour leur indépendance, leur neutralité, leur expertise sur ces sujets et la diversité de leurs profils. Ils sont spécialistes de l’éthique, juristes, philosophes, chercheurs, issus d’organismes publics, de milieux académiques ou des secteurs économiques publics et privés.

Les 11 membres du Conseil d’Ethique sont :

  • Raja Chatila, Professeur d’IA, Robotique et éthique à Sorbonne Université
  • Cécile Dejoux, Professeur des Universités au Cnam
  • Lê Nguyên Hoang, Chercheur et médiateur scientifique en informatique à l’EPFL, Suisse
  • Mark Hunyadi, Professeur de philosophie morale et politique à l’Université de Louvain
  • Etienne Klein, Directeur de laboratoire au CEA
  • Jean-Noël Lafargue, Maître de conférences à l’Université Paris 8
  • Caroline Lequesne-Roth, Enseignante-Chercheuse Université Côte d’Azur
  • Claire Levallois Barth, Maître de Conférences en droit à Télécom Paris
  • Winston Maxwell, Directeur d’Études en droit à Telecom Paris
  • Sasha Rubel, Experte Internationale IA responsable et open data
  • Françoise Soulie-Fogelman, Consultante en IA, Ancienne professeure et dirigeante de startup.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !