Mon super voisin, le service d’aide aux clients créé grâce aux professionnels du retail séduits sur Linkedin

Lever les barrières à l’achat chez les grandes enseignes est l’objectif de la startup « Mon Super voisin ». Elle propose des services de facilitation d’usage ou d’installation du produit vendu. Accessoirement, cela améliore l’expérience client et cela renforce la marge des enseignes lors de la vente de ces services complémentaires.

44 professionnels du retail aident la startup

La startup délivre des services pour Mr.Bricolage, Monoprix, Conforama et Oscaro Power. « Mon Super voisin », créé il y a 4 ans, a récolté 1 million d’euros de financement en décembre dernier. Ce qui marque c’est que ce financement provient de 44 personnalités du e-commerce et pas des moindres, rencontrées via Linkedin, avec des professionnels tels que Thierry Lernon, vice-président e-commerce et marketing de ButNicolas Paepegaey,  digital et transformation officer d’Intermarché, Christophe Verley, senior Vice President digital et marketing chez Adeo, Pierre-Noël Luiggi, fondateur d’Oscaro.comIlan Benhaim co-fondateur de Veepee (ex Vente Privée), Vincent Nida, deputy CEO de Groupe Rocher,  Gary Anssens,  CEO  et fondateur d’Alltricks, , Richard Courtois , CEO de FDJ Sport, Joël Plat directeur commercial chez Alltricks et Rachel Marouani, CEO de Marelle Partners.  Le groupe La Poste était  le premier investisseur à soutenir le projet.

Le DG de Mon Super Voisin a contacté chacun des 44 professionnels du retail via Linkedin pour comprendre leurs enjeux

Ces professionnels du retail ont été sollicités un par un par Mickael Braconnier, CEO et cofondateur de Mon Super Voisin. Il les a contactés individuellement via Linkedin pour comprendre leurs enjeux et leur proposer d’investir dans le développement de Mon Super Voisin. C’est ainsi qu’il a mené l’évolution de Mon Super voisin vers les services de proximité. « Après un an de travail et de très nombreux rendez-vous en one-to-one, nous avons réussi à embarquer 44 experts de renom, tous issus du retail, dans l’aventure Mon Super Voisin. Nous avons noué des relations étroites avec chacun d’entre eux. Leur réseau, leurs conseils et retours d’expérience nous sont très précieux » raconte Mickaël Braconnier.

« Mon super voisin » a adapté son modèle au fil du temps. « Un tiers des demandes de services sur notre plateforme venait des clients de grandes enseignes » décrit Mickaël Braconnier. « Ces clients avaient besoin d’aide suite à leur achat en magasin pour le montage de meuble, de la peinture ou la fixation de TV au mur. La plupart des enseignes ne proposaient pas de services en magasin ou sur leur site e-commerce car cela coûte cher et nécessite beaucoup de logistique avec du recrutement, le développement d’une plateforme, la gestion du turnover et de l’offre de services au niveau national » ajoute-t-il.

Mon super voisin cible les services qui facilitent l’installation des produits

Des services proposés sur toute la France intégrés dans le parcours d’achat

Mon Super Voisin s’appuie sur une communauté d’experts présents partout en France. Il propose sa solution en marque blanche. Ce qui sert aux enseignes et aux e-commerçants à proposer des services à leurs clients, de manière intégrée dans leur parcours d’achat. Les services sont créés avec l’enseigne. Par exemple, chez Mr. Bricolage, la startup a créé des services de pose et d’installation sur les projets de bricolage et de jardinage des clients. Pour y avoir recours, il faut se rendre en magasin et faire appel à un vendeur.

« Nous testons la solution Mon Super Voisin dans plusieurs magasins Mr.Bricolage pour des services de montage et d’installation »

Si le besoin concerne par exemple une pose de sol, le vendeur proposera au client un prix fixe et réservera la prestation auprès d’un expert issu du réseau Mon Super Voisin. « Nous voulions uniformiser nos services de montage et d’installation pour nos clients depuis longtemps. Nous testons la solution Mon Super Voisin dans plusieurs magasins, car elle répond à notre besoin d’aller au-devant des attentes de nos clients », explique Mickaël Bourlet, en charge de la plateforme de services Mr.Bricolage.

Un QR code en rayon sert à se connecter au service

Chez Monoprix, la startup Mon Super Voisin a mis en place des services de conciergerie de quartier. Ces services sont proposés en rayons, par une signalétique à base de QR Codes. Si le client se trouve dans le rayon « Produits ménagers », Monoprix lui propose des services d’aide ménagère comme le ménage ou le repassage. Si le client est dans le rayon « Beauté », on lui propose des services de manucure, de coiffure, ou d’épilation. Le client flashe un QR Code, il peut ainsi réserver la prestation de son choix depuis son smartphone. Mon Super Voisin est  présent dans une quinzaine de rayons du magasin, sur des tâches du quotidien.

Le frein à ces services c’est le recrutement des personnes

 « Dans un monde Post-Covid, les enseignes veulent se doter d’un service comme Mon Super Voisin mais elles ne sont pas prêtes à embaucher des gens pour le faire en interne » pense Ilan Benhaim Co-fondateur de Veepee (ex Vente Privée). « Les enseignes recherchent des personnes capables de fournir des prestations à la demande et pour se doter du jour au lendemain d’une solution clé en main comme celle que propose Mon Super Voisin » ajoute-t-il.  Finalisée fin 2020, la levée de fonds a atteint 1 million d’euros pour développer la solution servicielle « B to B » de Mon Super Voisin et pour recruter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !