L’IA réduit légèrement la fraude dans les transports publics de l’Essonne

Face à la fraude endémique dans les transports publics en île de France, le TICE (Transport Intercommunaux Centre Essonne) en charge des transports dans de l’Essonne a réagi en faisant appel à un logiciel de prédiction des endroits et des moments où ses contrôleurs doivent intervenir afin d’être le plus efficaces.

Augmentation de 6% du taux de validation des titres de transport

Résultat de cette amélioration des tournées, les voyageurs ont augmenté de 6% leur taux de validation du titre de transport sur les 4 derniers mois de 2019. C’est crucial pour le TICE car le nombre de validations sert à déterminer sa rémunération par Île-De-France Mobilités. Sur la même période, le nombre de PV établi par chaque agent de contrôle a doublé en 2019.

Le logiciel propose des plans de déplacements à la journée pour les équipes de contrôleurs

Le logiciel propose des plans de contrôle et de déplacements à la journée pour les équipes de contrôleurs. C’est une aide, un complément et des propositions, mais cela ne contraint pas. Le dernier mot revient au chef d’équipe. Ces propositions sont établies à partir des prédictions de fraude selon les lignes, les arrêts et les horaires des bus ainsi que selon les plannings, les congés et les horaires des équipes de contrôleurs.

Les prédictions de fraude sont calculées en tenant compte de l’historique des verbalisations, des validations de titre de transport, du plan du réseau, des horaires et de la charge des bus. En 2017, le logiciel était alimenté avec des données internes uniquement. Depuis 2018, des données externes ont été intégrées avec la météo, les grands événements comme la fête de la musique, les soldes. Ce sont autant de situations qui peuvent modifier les comportements des usagers et la fréquentation sur le réseau. Le TICE dispose d’une trentaine de contrôleurs et de deux encadrants, organisés en 4 équipes de terrain. L’ensemble de ces effectifs est placé sous l’autorité du directeur de la sûreté et de la lutte contre la fraude.

Taux de fraude ramené de 30% à 24%

« Sur les 4 derniers mois de 2019, le nombre de validations a augmenté de 6%. Le résultat est pérenne. Les 6% de fraudeurs en moins sont devenus des usagers qui valident » se félicite Christophe Bizière, directeur du développement et de l’action territoriale du réseau de transport TICE. Face à un taux de fraude estimé à 30% par le TICE, le responsable pointe que « le taux de fraude a donc été ramené de 30% à 24% ».

Les contrôleurs importunent moins d’usagers en règle, c’est une marque de respect

Sur la même période, le nombre de PV réalisé par agent a doublé en 2019, indique-t-il. Bénéfices annexes, les contrôleurs se trouvent plus utiles et les usagers en règle sont plus respectés. «  Grâce aux prédictions du logiciel, les contrôleurs ont l’impression d’être plus utiles » considère le responsable. « Avec des interventions mieux ciblées, ils importunent moins d’usagers en règle. C’est un confort pour tout le monde, et une marque de respect de l’entreprise envers ses usagers en règle » admet-il.

Ce recours à un logiciel prédictif est apparu comme le dernier recours après avoir tout essayé. « Comme tous les opérateurs, nous avons multiplié les approches avec des tarifs incitatifs, des contrôles accrus ou encore de la pédagogie. Mais, j’avais l’impression, vers 2015, que l’on était au bout d’un système » reconnaît Christophe Bizière. En 2017, il est entré en contact via l’université d’Evry avec Mehdi Chouiten, fondateur de Datategy, société spécialisée dans l’IA.

Une solution prédictive pour faire le bon contrôle au bon moment

« Nous devions mieux cibler la présence des fraudeurs sur notre réseau et optimiser la présence des équipes sur le terrain. Je me suis placé dans une logique de machine learning et d’IA. L’idée était de disposer d’une solution prédictive pour faire le bon contrôle au bon moment » résume Christophe Bizière. Les développeurs de Datategy ont compris sa demande et ont développé une première version de logiciel opérationnelle en 3 mois. La solution a été baptisée OctoCity.

Les prédictions du logiciel se sont révélées efficaces

« Auparavant les tournées des contrôleurs étaient définies à la main. Le logiciel a convaincu au-delà des réticences initiales. Ses prédictions se sont révélées efficaces. Il colle à la réalité du terrain. Il est impossible d’arriver au même résultat en traitant de telles données d’entrée à la main » pense Christophe Bizière. Il souhaite une évolution selon deux axes en augmentant le taux de validation des passagers et en améliorant le recouvrement des PV.

TICE transporte 87 000 personnes chaque jour. Le TICE dessert le centre de l’Essonne (91), au sud de la région parisienne. Son réseau comprend 19 lignes de bus. TICE emploie 560 personnes, dont 350 conducteurs. Les chiffres de 2020 n’ont pas été pris en compte pour le calcul de l’amélioration des validations de titres de transport car ils ne sont pas significatifs à cause de la crise sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !