Les supermarchés suédois Coop fermés à cause d’une attaque informatique

Une attaque informatique a obligé la chaîne de supermarchés suédoise Coop à fermer la majorité de ses magasins le samedi 3 juillet. L’attaque a débuté dans la soirée du vendredi 2 juillet en affectant le fonctionnement des caisses enregistreuses.

Des supermarchés fermés en majorité

Cette attaque fait partie d’un événement plus large qui touche la société américaine de logiciels Kaseya. La majorité des magasins Coop n’ont pas été ouverts le samedi 3 juillet, mais la direction espère que davantage de magasins pourront ouvrir dimanche 4 juillet. Les achats sur le site e-commerce coop.se sont toujours disponibles et les clients peuvent être livrés selon les options de livraison disponibles localement.

La société américaine Kaseya fournit des logiciels qui permettent aux prestataires de services informatiques et aux entreprises de contrôler leur système informatique de manière centralisée, de gérer les environnements informatiques distants et distribués. Les solutions Kaseya sont utilisées par 10 000 entreprises dans le monde, et dans nombreux secteurs d’activité notamment le commerce de détail, l’industrie manufacturière, la santé, l’éducation, l’administration, les médias, la technologie, les finances et autres. Kaseya est une société privée présente dans plus de 20 pays.

Toujours pas de solution trouvée du côté de Kaseya

Le 3 juillet, la société Kaseya recommande à ses clients de conserver éteints leurs serveurs faisant fonctionner son logiciel VSA de supervision informatique et qui sont présent sur leurs sites. Kaseya indique travailler avec le FBI. Les dirigeants de l’entreprise contactent directement les clients concernés pour comprendre leur situation et quelle assistance est possible. L’équipe de recherche de Kaseya a répliqué l’attaque et travaille  à une solution pour la contrer. Le fournisseur ne publiera pas de délai de résolution de l’attaque tant qu’il n’aura pas validé et testé en profondeur la solution proposée.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *