Les Mousquetaires veulent se renforcer sur le digital, la data et l’omni-canal

Thierry Cotillard, groupement des Mousquetaires

Thierry Cotillard a été élu président du groupement des Mousquetaires le 24 janvier et il annonce ses cinq priorités, dont le développement du digital, de la data et de l’omni-canal.

Le groupement des Mousquetaires est un poids lourd de la grande distribution. Il mène trois métiers commerciaux, l’alimentaire, l’équipement de la maison et la mobilité au travers de ses enseignes Intermarché, Netto, Bricomarché, Brico Cash, Bricorama, Roady et Rapid Pare-Brise. Le groupement emploie 150 000 personnes et pèse 50 milliards d’euros.

Renforcer la culture digitale et omni-canal

Le nouveau dirigeant veut renforcer la culture digitale et omni-canal. « L’amélioration de l’expérience client est le combat génétique de l’enseigne », déclare Thierry Cotillard. Les Mousquetaires veulent maîtriser la Data afin de permettre à leurs clients de se connecter de façon omni-canal et optimale. « Ce lien de qualité est essentiel pour développer le chiffre d’affaires e-commerce » annonce le nouveau président.

Les Mousquetaires vont passer des alliances sur des sujets stratégiques comme la data, le digital, la logistique et la livraison à domicile

Il propose également de développer de nouvelles alliances au-delà de l’achat. Les Mousquetaires s’allieront avec de nouveaux partenaires, sur des sujets qu’ils considèrent stratégiques tels que la data, le digital, la logistique et la livraison à domicile. La stratégie annoncée par Thierry Cotillard ressemble pour beaucoup à la voie qui a été suivie par Alexandre Bompard à la tête de Carrefour depuis ces dernières années.

D’un point de vue commercial, Thierry Cotillard souhaite que le groupement se concentre résolument sur le discount et améliore sa performance-prix pour être plus compétitif sur tous ses marchés. « Les Mousquetaires s’engagent à baisser leurs coûts de distribution et faire des choix commerciaux audacieux et innovants » propose le nouveau président.

Le fonctionnement en producteur-commerçant est une arme de différenciation

Thierry Cotillard veut renforcer le fonctionnement en « Producteurs-commerçants » dans le métier de l’alimentaire d’Intermarché en s’appuyant sur Agromousquetaires, pôle agroalimentaire du groupement. « C’est une véritable arme de différenciation massive de la coopération avec le monde agricole et de la qualité alimentaire et fer de lance de la performance prix des points de vente Intermarché et Netto » revendique-t-il.

Le groupement veut entamer une démarche d’efficience énergétique exemplaire

Enfin, il veut inscrire l’engagement RSE des Mousquetaires dans les territoires avec l’économie circulaire, la transition agricole, l’évolution des modes de travail et la transition énergétique. Le groupement a l’ambition d’entamer une démarche d’efficience énergétique exemplaire.

Créé en 1969, le groupement des Mousquetaires rassemble 3000 chefs d’entreprise indépendants et 150 000 salariés dans près de 4 000 points de vente en France, Belgique, Pologne et Portugal. Le chiffre d’affaires des enseignes de vente du groupement atteint 45 milliards d’euros en 2021, avec carburants. Quant au pole agroalimentaire, il a réalisé un chiffre d’affaires de 4,2 milliards d’euros. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *