Les industriels français sous le charme du CRM de Salesforce


Les industriels français veulent accroître leurs dépenses en informatique. Si la cyber sécurité apparaît une priorité, la relation client est dans le Top 3 des investissements, avec Salesforce comme fournisseur souvent privilégié. C’est ce qu’explique Dina Capelle, analyste chez Teknowlogy.

Des entreprises qui poursuivent leur transformation numérique

Les dépenses informatiques pour l’industrie en France pour 2022 sont estimées à 19,8 milliards d’euros et elles seront en croissance de +7.5% pour 2023. « Les entreprises sont conscientes de la nécessité manifeste d’accélérer leurs efforts de transformation numérique » analyse Dina Capelle. 

La moitié des industriels français ont prévu d’accroître leur budget cyber au cours des 2 prochaines années

La cyber sécurité est l’une des principales priorités en matière de dépenses pour l’industrie manufacturière. Elle inclut la sécurité de l’OT (Operational Technology) et de l’IoT (Internet of Things). La moitié des industriels français ont prévu d’accroître leur budget cyber au cours des 2 prochaines années. Le Top 3 des augmentations de budget informatique des industriels français comprend l’expérience client et l’IoT (internet des objets).

L’analyste observe une concentration des dépenses des industriels sur les interactions avec les clients avec des outils de CRM (Customer Relationship Management) et de CEM (Customer Experience Management), et sur l’expérience client. « La plupart des nouveaux investissements sont planifiés autour de Salesforce » pointe Dina Capelle. Il en découle que 49% des industriels comptent augmenter leurs dépenses dans la CX (Customer eXperience ou expérience client) au cours des deux prochaines années.



L’internet des objets mobilise 41% des industriels

Quant à l’internet des objets, 41% des entreprises manufacturières interrogées veulent poursuivre leurs efforts dans ce domaine en accroissant leurs investissements. L’IoT est devenu un catalyseur pour toutes sortes de cas d’usage autour de l’assistance, de l’exploitation et du contrôle à distance.

Les Clouds AWS (Amazon Web Services) et Azure de Microsoft sont ceux qui séduisent le plus les industriels

Autre enjeu, la transformation vers le Cloud est un objectif, avec 34% des industriels interrogés qui comptent intensifier leurs investissements dans le Cloud. Les Clouds AWS (Amazon Web Services) et Azure de Microsoft sont ceux qui séduisent le plus, avec respectivement 45% et 30 % des industriels interrogés qui comptent renforcer le budget dédié à ces deux fournisseurs au cours des deux prochaines années.

Viennent ensuite les Clouds de Google (20% des industriels), IBM (15%) et Alibaba (10%). Les investissements dans le Cloud s’orientent vers le Cloud hybride, le multi Cloud et le Edge computing, ainsi que des capacités d’intelligence artificielle à la périphérie (Edge AI) pour assurer le traitement des données en temps réel durant la production.



Enfin, 36% des industriels français comptent investir dans l’impression 3D également appelée fabrication additive, 35% dans les réseaux télécoms 5G et 32% dans la réalité virtuelle, augmentée et mixte au cours des deux prochaines années.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *