Le paiement digital européen en test pilote avant la fin de l’année 2023


L’European Payments Initiative (EPI- Initiative Paneuropéenne des Paiements) lance une solution de paiement en Europe. Il s’agit du lancement d’une offre en phase pilote, d’une solution de paiement instantané unifiée bientôt utilisable partout en Europe. Cette solution fonctionne en digital de compte à compte, en s’appuyant sur la technologie des virements instantanés.

Un test pilote en France et Allemagne


D’ici la fin de l’année 2023, un pilote pour le paiement instantané de personne à personne sera lancé en Allemagne et en France. Un lancement commercial aura lieu en 2024 en Belgique, en France et en Allemagne, trois pays qui représentent plus de la moitié des paiements de détail hors espèces dans la zone Euro. 

Le lancement commercial est planifié courant 2024, puis sera étendu aux autres pays européens ultérieurement. Dans un premier temps, il s’agit d’un portefeuille numérique de personne à personne – sous une marque unique au niveau européen – pour tous les usages de paiement du quotidien, qui sera enrichi par d’autres services pour améliorer l’expérience des clients.

Une extension aux paiements aux professionnels, au e-commerce et en point de vente

La cible sera également étendue aux paiements de particulier à professionnel, aux achats en ligne, puis aux paiements en point de vente. En France, la mise en place de cette solution de paiement s’appuiera sur les 30 millions d’inscrits au service « Paylib entre amis ». EPI Company, Paylib – ainsi que leurs actionnaires et membres – travaillent ensemble à organiser une transition graduelle et fluide pour les utilisateurs et dans la continuité de leurs usages déjà établis avec Paylib sur le paiement instantané de personne à personne.

En France, le test s’appuie sur les clients de Paylib


A noter que quatre nouvelles banques partenaires rejoignent l’EPI. Aux actionnaires actuels, viennent s’ajouter Belfius et DZ Bank depuis fin 2022 et ABN Amro et Rabobank, qui avec ING complètent la présence des grandes banques néerlandaises. Pour les actionnaires historiques, il y a BFCM, BNP Paribas, BPCE, Crédit Agricole, Deutsche Bank, DSGV, ING, KBC, La Banque Postale, Nexi, Société Générale et Worldline.

Une plateforme ambitieuse en termes de paiements

L’EPI entend devenir la plateforme centrale d’innovation de l’écosystème du paiement en Europe. EPI va servir de socle à la réalisation de la stratégie de la Commission Européenne et de la Banque Centrale Européenne/Eurosystème en matière de paiement de détail.

Une réaction sur “Le paiement digital européen en test pilote avant la fin de l’année 2023” :

  1. Marc

    Les moyens de paiement digitaux ont révolutionné notre façon de payer et de gérer nos finances. Grâce aux applications de paiement mobile, aux portefeuilles électroniques et aux cartes sans contact, il est devenu plus facile, rapide et sécurisé d’effectuer des transactions. Ces solutions offrent une commodité inégalée en permettant des paiements instantanés, sans avoir besoin d’argent liquide. Cependant, il est essentiel de rester vigilant en matière de sécurité et de protection des données personnelles lors de l’utilisation de ces moyens de paiement pour préserver notre intégrité financière. La transformation digitale va de pair avec la sécurité informatique univirtual, car l’adoption accrue des technologies digitales expose les entreprises à de nouveaux risques et défis en matière de cybersécurité. Les cybermenaces deviennent de plus en plus sophistiquées, et les données sensibles sont devenues une cible attrayante pour les cybercriminels. Pour réussir leur transformation digitale univirtual de manière sécurisée, les entreprises doivent investir dans des mesures de sécurité robustes, telles que des pare-feu, des solutions de détection d’intrusions, et une sensibilisation accrue des employés à la sécurité informatique https://www.univirtual.ch/. La collaboration entre les équipes IT et les responsables de la transformation digitale est essentielle pour garantir que les nouvelles technologies soient mises en œuvre de manière sûre et résiliente.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *