L’IA expert automobile : bilan d’étape pour la startup WeProov

La startup WeProov, créée il y a 5 ans, tire un bilan d’étape positif pour son application d’expertise des dommages faits aux véhicules proposée aux gestionnaires de flottes et qui s’aide de l’intelligence artificielle. La solution a servi à générer 5000 rapports pour un parc de 15 000 véhicules depuis son lancement. Ce sont les conducteurs qui filment eux-mêmes leur véhicule en étant guidés par l’application mobile de WeProov afin d’identifier les dommages.

De grandes entreprises clientes comme SNCF, DHL ou Bouygues Construction

Une dizaine d’entreprises l’utilisent dont SNCF, Bouygues Construction, DHL, LS Services et Socotec. « Nous demandons à distance à nos conducteurs qu’ils réalisent des inspections de leur véhicule régulièrement afin d’avoir de la visibilité sur l’état du parc. Gérer notre parc est plus rapide et plus simple » présente Yannick LeGoff, chef du parc de la SNCF. « Nos conducteurs sont responsabilisés et cela nous permet de supprimer les conflits » déclare pour sa part Bruno Lucien, responsable du parc chez LS Services, société de services à la personne.

Avec cette « uberisation » de l’expertise du véhicule, la startup WeProov évalue à 5 millions d’euros les économies réalisées par ses clients, soit 330 € en moyenne par véhicule. Ce sont également 60 000 heures qui ont pu être consacrées à d’autres tâches chez les gestionnaires de flottes et les conducteurs. La solution permet à un gestionnaire de flotte de faire réaliser à ses conducteurs l’inspection de leur véhicule quelques semaines avant sa restitution. Le gestionnaire n’a pas besoin d’être présent physiquement. Il prendra la décision de faire réparer ou non le véhicule, en étant aidé par les équipes de chiffreurs de WeProov et l’intelligence artificielle.

GRDF est l’un des clients de WeProov

Un chiffrage rapide établi avec l’IA

La solution permet de suivre l’état d’un véhicule pendant toute sa durée de vie, jusqu’à sa restitution, via 3 services : l’inspection à intervalle régulier, le chiffrage des dommages et la gestion des réparations avec la prise de rendez-vous, le contrôle de la facture, le règlement et la facturation. Dès qu’un nouveau dommage est détecté, un chiffrage rapide est fourni grâce à l’IA. Dès lors, des conseils de réparations sont proposés ainsi que des recommandations de réparateurs partenaires qui pourront intervenir sur la remise en état.

La solution identifie 18 types de dommages tels que des bris de glace, des impacts ou des rayures. La solution a un taux de détection de 74,2% sur les dommages de 0,5 à 1 cm, de 83,5% sur ceux de 1 à 5 cm et 88,1% sur ceux de plus de 5 cm. D’ici 3 mois, la start-up souhaite améliorer cette précision. Elle se fixe une efficacité de 90% sur les dommages de 0,5 à 1cm, 95% sur les impacts de 1 à 5 cm et de 98% sur ceux de plus de 5 cm. D’ici la fin février 2021, WeProov prévoit de doubler son volume d’activité en passant de 15 000 à 30 000 véhicules suivis.

300 clients à l’international

La startup a réalisé une levée de fond de 1 million d’euros en juillet 2017 auprès de CarStudio, BPI France et d’investisseurs privés. Elle annonce que sa solution est utilisée par 300 clients à l’international dont Hertz, Groupe Foyer, Thelem Assurances, Renault, Rent-A-Car, Intermarché, GRDF, STVA, BCA expertise, FullCar Services, Bouygues Immobilier, SNCF, Volvo Trucks ou Natixis Assurances. A ce jour, ce sont bientôt 2 millions de rapports réalisés et 10 millions de photos depuis son lancement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !