Atos cède son entité de logiciels pour le nucléaire Worldgrid à Alten

Simon Azoulay, PDG d'Alten, s'empare de Worldgrid

A l’heure de sa restructuration, la société de services Atos annonce être entrée en négociations exclusives avec la société d’ingénierie Alten pour la vente de son activité Worldgrid. La valeur d’entreprise est de 270 millions d’euros.

Worldgrid emploie près de 1100 personnes

Worldgrid délivre des services de conseil et d’ingénierie aux entreprises dans le secteur de l’énergie et des services publics. Cette petite entité emploie 1 100 personnes, à comparer aux 57 000 employés d’Alten. Elle a généré un chiffre d’affaires de 170 millions d’euros en 2023.  Alten est un acteur de l’informatique et de l’ingénierie. Il dispose d’offres de produits dans le secteur de l’énergie, du rail, de l’aérospatial et des services publics.

La transaction envisagée assurerait ainsi une continuité entière du service pour les clients stratégiques et les employés de Worldgrid. La clôture de la transaction devrait être finalisée avant la fin de l’année 2024 et est soumise à la consultation des instances représentatives du personnel concernées et aux autres approbations réglementaires habituelles.

Approfondissement de l’offre dans le nucléaire

« Le rapprochement avec Worldgrid permettrait d’approfondir nos relations avec nos clients stratégiques, en particulier dans le nucléaire, pour une palette de services à valeur ajoutée » se félicite Simon Azoulay, PDG d’Alten. « Nous sommes impatients de rejoindre Alten pour fournir des solutions et la mise en œuvre de systèmes critiques pour nos clients du secteur de l’énergie et des services publics » déclare pour sa part Emmanuel Besse, Responsable de l’activité Worldgrid.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *