Armée française et intelligence artificielle : les petits fournisseurs hexagonaux sous pression

Jérôme Lemaire, ingénieur général de l’armement à la DGA, 1er octobre

L’armée française veut passer à la vitesse supérieure en matière d’intelligence artificielle et surfer sur les progrès de l’I.A. dans le monde civil. La DGA (Direction Générale de l’Armement) propose comme socle pour cette évolution sa plateforme Artemis dont la mise en œuvre a été lancée en novembre 2017. Création d'une plateforme ouverte et modulaire […]


 

Ce contenu est disponible sur abonnement.

 

Découvrez nos abonnements

Accès immédiat
Abonnement 1 an
380 € ht
Règlement par CB ou Paypal
Accès à l'ensemble des articles, 2 newsletters par semaine, information en continu
Abonnement individuel
Règlement par chèque ou virement

Etablissement d'un devis préalable
Accès à l’ensemble des articles, 2 newsletters par semaine, information en continu
Abonnement individuel

Déjà inscrit, saisissez vos identifiants

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !