Un ingénieur de la ville de Paris se fait voler une clé USB liée aux JO 2024

La Ville de Paris déclare qu'il y a des manquements avérés à ses procédures de sécurité

Lundi 26 février au soir, un agent de la Ville de Paris a déposé plainte dans un commissariat du 10ème arrondissement à la suite du vol de son matériel informatique à la Gare du Nord entre 18 h 30 et 19 h, informe la Ville de Paris. Il s’agit d’un ingénieur qui s’était installé à bord de son train en direction de Creil. Il a remarqué que sa sacoche avait disparu.

Aucune information sur le déploiement des forces de l’ordre selon la Ville de Paris

La Ville de Paris déclare que le matériel informatique contenait des prises de notes à usage interne, relatives au travail de l’ingénieur à la mission informatique de la direction de la voirie et des déplacements. La Ville de Paris affirme que l’agent n’était en possession d’aucune information relative à l’organisation ni au déploiement des forces de l’ordre pendant les Jeux olympiques et paralympiques 2024 à Paris, selon ses premières vérifications.


Si la Ville de Paris minimise, l’agent pour sa part aurait affirmé aux policiers qu’on venait de lui voler sa sacoche d’ordinateur et des clés USB contenant des informations sensibles sur le plan de sécurisation de la ville de Paris pendant les Jeux Olympiques selon un syndicat de la police municipale parisienne, qui s’est exprimé auprès de France Bleu Paris.  

Dédramatisation du Parquet de Paris

Dans le même temps, le Parquet de Paris a plutôt tendance à dédramatiser. Il déclare auprès de FranceInfo que les informations n’auraient rien de sensible. Les informations sur une clé USB seraient relatives à la circulation à Paris pendant les Jeux Olympiques. « Cette clé ne contenait que des notes en lien avec la circulation dans Paris lors des Jeux olympiques et non sur des dispositifs de sécurité sensibles », assure le Parquet à Franceinfo.

Suite à ce vol, la Ville de Paris indique que des réinitialisations étaient nécessaires. Elles ont été effectuées afin de couper tout accès au système informatique de la Ville.

La Ville souligne que cette situation révèle des manquements avérés aux procédures de sécurité interne. A la demande de la maire de Paris, Anne Hidalgo, l’inspection générale de la ville réalise une enquête. Selon les conclusions de ce rapport, des sanctions seront prises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *